Microsoft ouvre ses premiers centres de données en Afrique avec la mise à disposition générale de Microsoft Azure

Publié le 6 mars, 2019

Corporate Vice President, Azure Global, Microsoft Azure

AzureMap_SouthAfrica_GA-final

J'ai aujourd'hui le plaisir de vous annoncer la mise à disposition générale de Microsoft Azure dans nos nouvelles régions cloud du Cap et de Johannesbourg, en Afrique du Sud. Nedbank, la Peace Parks Foundation et eThekwini Water ne sont que quelques-unes des organisations africaines qui utilisent actuellement les services de cloud computing Microsoft, et qui vont bénéficier de l'accroissement des ressources informatiques et de l'amélioration de la connectivité offertes par nos nouvelles régions cloud.

Le lancement de ces régions marque une étape importante pour Microsoft, avec l'ouverture de ses premiers centres de données de classe Entreprise en Afrique. Le groupe devient ainsi le premier fournisseur mondial à proposer des services cloud à partir de centres de données situés sur ce continent. Ces nouvelles régions montrent à quel point nous sommes mobilisés pour faciliter la transition numérique et faire progresser les technologies de pointe telles que l'IA, le cloud et l'edge computing en Afrique.

En fournissant l'intégralité des solutions Microsoft Cloud (Azure, Office 365 et Dynamics 365) à partir de centres de données situés dans une zone géographique donnée, nous offrons des services cloud évolutifs, disponibles et résilients aux entreprises et organisations, tout en répondant à leurs besoins en matière de résidence, de sécurité et de conformité des données. Forts d'une expertise approfondie dans le domaine de la protection des données, nous aidons nos clients du monde entier à satisfaire leurs exigences en matière de sécurité et de confidentialité, notamment en leur offrant le plus large éventail d'attestations et de certifications de conformité du secteur.

Avec 54 régions annoncées dans le monde entier, plus que tout autre fournisseur de services cloud, l'infrastructure cloud globale de Microsoft permettra aux nouvelles régions d'Afrique du Sud d'accéder à des opportunités commerciales plus importantes, contribuera à accélérer les nouveaux investissements à l'échelle mondiale et améliorera l'accès aux services cloud et Internet en Afrique.

Accélérer la transition numérique en Afrique

Dans le cadre de notre stratégie d'expansion, nous tenons compte de la demande de services cloud fournis localement et des possibilités de transition numérique du marché. Selon une étude de l'IDC, en Afrique du Sud, les dépenses consacrées aux services de cloud public devraient quasiment tripler au cours des cinq prochaines années, et l'adoption des services cloud devrait générer près de 112 000 nouveaux emplois d'ici la fin 2022. L'accroissement de l'utilisation des services de cloud public et les investissements supplémentaires dans les solutions de cloud privé et hybride permettront aux organisations sud-africaines de se concentrer sur l'innovation et la création d'entreprises numériques à grande échelle.

Nedbank, une banque africaine de premier plan qui possède une clientèle diversifiée en Afrique du Sud ainsi que dans le reste de l'Afrique, a adopté une stratégie de transformation avec la plateforme cloud Azure afin de réaliser ses aspirations numériques. Microsoft entretient avec Nedbank une relation de longue date, qui s'est traduite par une migration vers le cloud pour permettre à la banque d'accroître sa compétitivité, son agilité et son orientation client. Azure fournit également des technologies de conformité qui permettent à Nedbank de renforcer la confidentialité et la sécurité des données, deux préoccupations majeures pour ses clients, régulateurs et investisseurs. Nedbank a adopté une stratégie de cloud hybride et multifournisseurs au sein de laquelle Microsoft est un partenaire à part entière.

La Peace Parks Foundation, en collaboration avec Cloudlogic, utilise Azure pour déployer rapidement des infrastructures et des solutions dans des zones protégées reculées, ainsi que pour traiter un volume considérable de données sur les espèces en péril de différentes zones de conservation qui couvrent des milliers de kilomètres. Pour préserver l'écosystème fragile et les espèces clés, telles que le rhinocéros noir et le rhinocéros blanc, la Peace Parks Foundation traite tous les mois des dizaines de milliers d'images enregistrées par des caméras de surveillance de la faune installées dans des zones reculées afin de détecter les éventuelles activités de braconnage. À l'avenir, la Peace Parks Foundation utilisera la nouvelle infrastructure cloud pour la radio sur Internet, une solution high-tech à un problème low-tech, afin d'améliorer les communications radio dans les zones reculées.

eThekwini Water est un service de la municipalité d'eThekwini à Durban, en Afrique du Sud, chargé de fournir les services d'approvisionnement en eau et d'assainissement essentiels à la survie de 3,5 millions d'habitants dans une zone de desserte de plus de 2 000 km². En partenariat avec Cloudlogic, eThekwini Water utilise Azure pour la surveillance des applications critiques, ainsi que pour les initiatives de basculement de site et de récupération d'urgence. Les services cloud fournis localement permettront d'améliorer les performances de création de rapports et de surveillance en temps réel de l'infrastructure hydraulique 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Donner les moyens d'agir aux citoyens et organisations de toute l'Afrique

Microsoft soutient depuis longtemps les organisations, startups et ONG qui travaillent sur le sol africain pour tenter de résoudre des problèmes humanitaires graves tels que le manque d'eau et de nourriture, et qui œuvrent pour la durabilité économique et environnementale.

En 2013, nous avons lancé Microsoft 4Afrika, qui soutient des startups, partenaires, PME, gouvernements et jeunes du continent africain. Ce programme vise à fournir un accès abordable à Internet, à développer une main-d'œuvre qualifiée et à investir dans des solutions technologiques locales. L'Afrique dispose du potentiel nécessaire pour mener sa révolution technologique. C'est la raison pour laquelle Microsoft donne aux organisations et aux citoyens les moyens de stimuler le développement économique, la croissance inclusive et la transition numérique. Véritable moteur de développement commercial de Microsoft sur le continent, 4Afrika a pour but de préparer le marché à adopter la technologie cloud.

À Nairobi, au Kenya, nous avons également étendu FarmBeats, une approche de bout en bout destinée à permettre aux agriculteurs de bénéficier de l'innovation technologique en périphérie. FarmBeats s'efforce de développer une agriculture pilotée par les données, car nous pensons que celles-ci, associées aux connaissances et à l'intuition de l'agriculteur, peuvent contribuer à améliorer la productivité agricole et à réduire les coûts. Le nouveau projet mené depuis Nairobi sera axé sur la résolution des problèmes spécifiques à l'agriculture africaine, avec l'objectif de l'étendre à d'autres pays du contient.

Fournir l'intégralité des services cloud à l'Afrique

Les nouvelles régions cloud d'Afrique sont reliées aux autres régions Microsoft par l'intermédiaire de notre réseau câblé mondial, l'un des plus vastes et des plus innovants de la planète, qui s'étend sur plus de 161 000 kilomètres (100 000 miles), que ce soit sur terre ou sous la mer, pour fournir des services aux clients. Nous avons étendu notre réseau à l'Égypte, au Kenya, au Nigeria et à l'Afrique du Sud, et nous allons poursuivre avec l'Angola. Microsoft rapproche le cloud des organisations et des citoyens africains grâce à ses lignes qui traversent les pays arabes entre l'Inde et l'Europe, et à ses systèmes transatlantiques, dont Marea, le câble à la capacité la plus élevée de tous les temps à traverser l'Atlantique.

Azure est le premier des services cloud intelligents de Microsoft à être fourni à partir des nouveaux centres de données d'Afrique du Sud. Office 365, la solution de productivité basée sur le cloud de Microsoft, devrait être disponible d'ici le troisième trimestre 2019, et Dynamics 365, la dernière génération d'applications métier intelligentes, est prévue pour le quatrième trimestre.

Suivez ces liens pour en savoir plus sur les nouveaux services cloud d'Afrique du Sud et sur la disponibilité des services et régions Azure à travers le monde.