Annonce de nouvelles machines virtuelles Azure basées sur AMD EPYC™

Publié le 7 août, 2019

Corporate Vice President, Microsoft Azure

Microsoft s’engage à fournir à ses clients des performances de pointe pour toutes leurs charges de travail. Après avoir été le premier fournisseur de cloud mondial à annoncer le déploiement de machines virtuelles Microsoft Azure basées sur AMD EPYC™ en 2017, nous avons travaillé ensemble pour continuer à apporter les dernières innovations aux entreprises.

Aujourd’hui, nous annonçons la commercialisation de nos machines virtuelles Azure série B de seconde génération, HBv2, qui intègrent le tout dernier processeur EPYC 7002 AMD. Les clients pourront augmenter les performances et l’évolutivité du calcul haute performance afin d’exécuter des charges de travail considérablement plus importantes sur Azure. Nous ajoutons également les processeurs AMD 7002 et les GPU Radeon Instinct à notre famille d’ordinateurs de bureau virtuels sur le cloud. Pour finir, nos nouvelles machines virtuelles Azure des séries Dav3 et Eav3, en préversion aujourd’hui, offrent plus de choix aux clients pour répondre à un large éventail d’exigences pour des charges de travail à usage général grâce au nouveau processeur AMD EPYC™ 7452.

Nos offres Azure HPC en croissance

Les clients font le choix de nos systèmes Azure HPC (séries HB) qui intègrent AMD EPYC Naples de première génération pour leurs performances et leur évolutivité. EPYC représente un avantage de 33 % en termes de bande passante mémoire et constitue un facteur clé pour la plupart des charges de travail HPC de nos clients. Par exemple, la dynamique des fluides est une charge de travail dans laquelle cet avantage est précieux. Azure compte un nombre croissant de clients pour qui il s’agit d’une part essentielle de leurs activités de R&D et même de production. Sur ANSYS Fluent, une application de dynamique des fluides très répandue, nous avons mesuré des instances HB reposant sur des processeurs EPYC et offrant une amélioration des performances 54 fois plus élevée grâce à une mise à l'échelle sur près de 6 000 cœurs de processeurs. Et ceci est 24 % plus rapide qu’une solution de système nu de pointe avec un réseau InfiniBand identique. En outre, plus tôt cette année, Azure est devenu le premier cloud à adapter une application HPC étroitement couplée à 10 000 cœurs. C’est 10 fois plus élevé que ce qui était possible auparavant sur n’importe quel autre fournisseur de cloud. Les clients Azure seront parmi les premiers à tirer parti de cette capacité pour relever les défis les plus difficiles et innover avec un objectif.

De nouvelle machines virtuelles Azure HPC, à usage général et à mémoire optimisée

Azure continue à améliorer ses capacités HPC, en partie grâce à notre collaboration avec AMD. Lors de benchmarks préliminaires, les machines virtuelles HBv2 intégrant 120 processeurs de seconde génération EPYC affichent des gains de performance de plus de 100 % pour des charges de travail HPC telles que la dynamique des fluides et l’analyse des crash-tests automobiles. Les limites d’extensibilité HBv2 augmentent également avec le premier déploiement de 200 Gigabit InfiniBand du cloud, grâce à la capacité PCIe 4.0 des processeurs EPYC de seconde génération. Les machines virtuelles HBv2 prendront en charge jusqu’à 36 000 cœurs pour les charges de travail MPI dans un seul groupe de machines virtuelles identiques et jusqu’à 80 000 cœurs pour nos plus gros clients.

Nous allons également ajouter le processeur AMD EPYC 7002 à notre famille d’ordinateurs de bureau distants basés sur le cloud, en l’associant au GPU Radeon MI25 pour les clients exécutant des environnements basés sur Windows. La nouvelle série offre une flexibilité sans précédent en matière de ressources de GPU, offrant aux clients plus de choix que jamais auparavant pour dimensionner les machines virtuelles, entièrement du 1/8ème d’un GPU à un GPU complet.

Pour finir, nous annonçons également de nouvelles machines virtuelles Azure dans le cadre des séries Dv3 et Ev3, optimisées pour des charges de travail à usage général et utilisant beaucoup de mémoire. Ces nouvelles tailles de machines virtuelles intègrent le processeur EPYC™ 7452 d’AMD. Les nouvelles machines virtuelles Microsoft Azure Da_v3 et Das_v3 à usage général fournissent jusqu’à 64 processeurs virtuels, 256 Gio de RAM et 1 600 Gio de stockage temporaire basé sur des disques SSD. En outre, les nouvelles machines virtuelles Microsoft Azure Ea_v3 et Eas_v3 à mémoire optimisée fournissent jusqu’à 64 processeurs virtuels, 432 Gio de RAM et 1 600 Gio de stockage temporaire basé sur des disques SSD. Les deux séries de machines virtuelles prennent en charge le stockage sur disque SSD Premium. Les nouvelles machines virtuelles sont actuellement en préversion dans la région USA Est et seront bientôt disponibles dans d’autres régions.

Les machines virtuelles Da_v3 et Das_v3 peuvent être utilisées pour une vaste gamme d’applications à usage général. Voici des exemples de cas d’usage : la plupart des applications de classe Entreprise, bases de données relationnelles, mise en cache en mémoire et analytique. Les applications nécessitant des processeurs plus rapides, de meilleures performances des disques locaux ou des mémoires plus volumineuses peuvent également bénéficier de ces nouvelles machines virtuelles. En outre, les séries de machines virtuelles Ea_v3 et Eas_v3 sont optimisées pour d’autres charges de travail critiques pour l’entreprise importantes en mémoire.

Profiter de ces nouvelles offres