Passer la navigation

Tarification des machines virtuelles SQL Server Standard

Provisionnez des machines virtuelles Windows et Linux en quelques secondes

Machines Virtuelles Azure offre des fonctionnalités de virtualisation pour un large éventail de solutions de calcul avec la prise en charge, notamment, de Linux, Windows Server, SQL Server, Oracle, IBM et SAP. Toutes les machines virtuelles de la génération actuelle incluent gratuitement l’équilibrage de charge et la mise à l’échelle automatique. Pour des performances optimales, nous vous recommandons de jumeler vos machines virtuelles avec Disques managés. Des frais de sortie Standard s’appliquent.

Développeur SQL Server propose des images gratuites pour le développement/les tests (pas pour la production). Vous ne payez que pour exécuter le système d’exploitation (OS) dans la machine virtuelle. Les images SQL Server Express sont sous licence gratuite pour les charges de travail de production légères.

Les clients bénéficiant d’une assurance logicielle peuvent facilement apporter leurs licences SQL Server avec l’une des {BYOL} SQL Server images.

Options d'adresse IP

Chaque service cloud Azure contenant une ou plusieurs machines virtuelles Azure se voit automatiquement attribuer gratuitement une adresse IP virtuelle dynamique. Moyennant des frais supplémentaires, vous pouvez également obtenir :

  • Adresse IP publique de niveau d’instance : adresse IP publique dynamique attribuée à une machine virtuelle pour un accès direct.
  • Adresse IP réservée : adresse IP publique qui peut être réservée et utilisée comme adresse IP virtuelle.
  • Adresses IP à charge équilibrée : adresses IP virtuelles à charge équilibrée supplémentaires pouvant être attribuées à un service cloud Azure contenant une ou plusieurs machines virtuelles Azure.

Tarification Dev/Test disponible

La tarification Azure Dev/Test offre des réductions allant jusqu’à 55 % sur les prix des licences incluses. Elle est disponible pour les abonnés Visual Studio actifs qui cherchent à exécuter des charges de travail de développement et de test, individuellement ou en équipe.

Explorez d’autres possibilités d’économies

À l'utilisation

Payez la capacité de calcul par seconde, sans engagement à long terme ni paiements initiaux. Augmentez ou diminuez la capacité de calcul sur demande.

Instances de machines virtuelles réservées

Une instance de machine virtuelle réservée correspond à l’achat anticipé d’une machine virtuelle pendant une durée de 1 ou 3 ans dans une région spécifique.

Tarification Spot

Achetez une capacité de calcul inutilisée en bénéficiant de remises importantes (jusqu’à 90 % par rapport aux tarifs du paiement à l’utilisation).

Bénéficiez de fonctionnalités de machines virtuelles uniques sur Azure

Accélérez votre migration

Migration fluide de base de données, sans changement de code, pour un coût total de possession comptant parmi les meilleurs du secteur.

Obtenez des insights à partir de vos données

Machine Learning intégré pour de hautes performances de base de données et une durabilité qui optimise vos performances et votre sécurité.

Haute disponibilité intégrée

Mise à l’échelle inégalée et haute disponibilité pour le calcul et le stockage, sans sacrifier les performances.

Tarification et options d’achat Azure

Connectez-vous directement avec nous

Obtenez une procédure pas à pas de la tarification Azure. Comprenez la tarification de votre solution cloud, découvrez l’optimisation des coûts et demandez une offre personnalisée.

Discuter avec un spécialiste des ventes

Découvrez les modalités d'achat

Achetez des services Azure via le site web Azure, un représentant Azure ou un partenaire Azure.

Explorez vos options

Ressources supplémentaires

Ordinateurs virtuels

En savoir plus sur les fonctionnalités et capacités Ordinateurs virtuels.

Calculatrice de prix

Estimez vos coûts mensuels pour l’utilisation des différentes combinaisons de produits Azure.

SLA

Consultez le Contrat de niveau de service (SLA) pour Ordinateurs virtuels.

Documentation

Consulter les didacticiels et vidéos techniques, et d’autres ressources Ordinateurs virtuels.

Général

  • Non. Toutes les nouvelles machines virtuelles ont un disque de système d’exploitation et un disque local (ou « disque de ressources »). Le stockage sur disque local n'est pas facturé. Le disque de système d'exploitation est facturé au tarif normal pour les disques. Découvrez toutes les configurations de machines virtuelles.

  • Consultez les questions fréquentes sur Azure Reserved Virtual Machine Instances.

  • Pour plus d'informations sur les Machines virtuelles Spot, consultez notre site web.
  • Un disque temporaire est un stockage directement attaché à la machine virtuelle déployée. Les données stockées sur un disque temporaire sont perdues une fois la machine virtuelle arrêtée. Si vous avez besoin d’un stockage persistant, il existe un certain nombre de types et de tailles de disques de données persistants qui sont chargés séparément. Pour plus d’informations, consultez la page relative à la tarification du stockage. Pour le stockage de machine virtuelle persistant, nous vous recommandons d’utiliser Disques managés pour profiter de fonctionnalités de gestion, d’une mise à l’échelle, d’une disponibilité et d’une sécurité plus performantes.

  • Éventuellement. Si l'état est « Arrêté (Désalloué) », vous n'êtes pas facturé. Si l’état est « Arrêté (Alloué) », vous êtes toujours facturé pour les cœurs virtuels alloués (et non pour la licence du logiciel). Des informations complètes sur les états des machines virtuelles sont disponibles dans la page de documentation.

    État Facturation Détails
    Démarrage en cours Oui État de démarrage initial des machines virtuelles lorsqu’elles entrent dans le cycle de démarrage. Cette période est facturée lorsque les machines virtuelles sont exécutées.
    En cours d'exécution (Démarrée) Oui L’état de démarrage de la machine virtuelle.
    Arrêté Oui Vous êtes facturé pour les cœurs alloués (et non pour la licence logicielle).
    Remarque : pour mettre une machine virtuelle en état « Arrêté », utilisez l’option d’alimentation à partir de la machine virtuelle, et non du portail Microsoft Azure Classic.
    Supprimé (Désalloué) Non Les cœurs n’étant plus alloués à la machine virtuelle, ils ne sont plus facturés.
    Remarque : la seule façon d’arrêter toutes les machines virtuelles dans un service cloud est de supprimer les déploiements intermédiaires et de production.
  • Le prix des machines virtuelles comprend uniquement un stockage sur disque local. La page de tarification Disques managés indique en détail le coût de connexion de disques Premium (SSD) et de disques Standard (de type disque dur classique) à vos machines virtuelles.

  • Précédemment, toute utilisation de machines virtuelles A0, A2, A3 et A4 Standard et De base était calculée en fractions (pour les modèles A0) ou multiples (pour les modèles A2, A3 et A4) de minutes de machines virtuelles A1. Ayant appris que cela constituait une source de confusion pour nos clients, nous avons implémenté un changement afin d’assigner une utilisation par seconde aux mesures dédiées des VM A0, A2, A3 et A4. Cette transition implique une modification des GUID de ressource pour les machines virtuelles A0, A2, A3 et A4. Si certaines de vos routines de facturation dépendent des GUID de ressource, elles devront être modifiées pour prendre en compte les nouvelles mesures de facturation.

    Taille du déploiement Utilisation calculée en multiples de A1 jusqu’au 10 janvier 2016 Utilisation calculée sur une mesure dédiée à partir du 11 janvier 2016
    A0 0,25 heure de A1 1 heure de A0
    A2 2 heures de A1 1 heure de A2
    A3 4 heures de A1 1 heure de A3
    A4 8 heures de A1 1 heure de A4
  • Nous facturons le nombre de minutes entières d’exécution de votre machine virtuelle, de sorte que vous ne payez que ce que vous consommez. Dans ce cas de figure, vous seriez facturé pour 6 minutes.

  • Il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité préliminaire de Machines Virtuelles Azure avec des adresses IP privées. Le point de terminaison dont la charge de travail est équilibrée en interne n’est accessible que dans un réseau virtuel (pour les machines virtuelles situées dans un réseau virtuel) ou dans un service cloud (dans le cas contraire). L'équilibrage de charge interne devient utile pour la création d'applications à plusieurs niveaux, dont certains niveaux d'application ne sont pas publics, mais requièrent tout de même la fonctionnalité d'équilibrage de charge.

  • Vous pouvez vérifier l’état de vos machines virtuelles sous l’onglet Machines virtuelles, ainsi que dans le tableau de bord des machines virtuelles. Si la machine virtuelle a pour état « Arrêté », vous continuez à être facturé. Seul l’état « Arrêté (Désalloué) » indique que vous n’êtes pas facturé.

    Pour être certain de ne pas être facturé, arrêtez toujours les machines virtuelles à partir du portail de gestion. Vous pouvez aussi arrêter la machine virtuelle au moyen de Powershell en appelant ShutdownRoleOperation, « PostShutdownAction » étant défini sur « StoppedDeallocated ».

  • Entre différentes régions, des frais de sortie de données s'appliquent à chaque instance.

  • Non. Les taxes sont ajoutées séparément.

  • Lors de la transition de vos charges de travail vers Azure, Azure Hybrid Benefit vous permet de réutiliser vos licences Windows Server existantes avec Software Assurance ou abonnements Windows Server pour réaliser d'importantes économies. Pour chaque licence, Azure couvre le coût du système d’exploitation, et vous vous acquittez uniquement des coûts liés au calcul des machines virtuelles. En outre, Azure Hybrid Benefit pour Linux vous permet d'utiliser vos abonnements logiciels Red Hat et SUSE locaux préexistants sur Azure. En savoir plus.

Machines virtuelles Spot

  • Les charges de travail sont évincées lorsqu'Azure n'a plus de capacité de calcul disponible et doit réallouer ses ressources.

    Les charges de travail seront également évincées lorsque le prix actuel dépassera le prix maximum que vous avez accepté de payer avant l'allocation des machines virtuelles.

  • Pour garantir la transparence des prix dans toutes les régions Azure et assurer l'équité lors de l'allocation de la capacité de calcul disponible, tous nos clients devront fixer les prix maximum en dollars américains. Les tarifs Spot en devise locale affichés sur cette page sont fournis à titre indicatif uniquement. Ces chiffres ne représentent qu'une estimation des coûts réels que vous engagerez et varieront en fonction des taux de change.
  • Les tarifs Spot en devise locale affichés sur cette page sont fournis à titre indicatif uniquement. Vous pouvez payer votre facture Azure dans l'une des devises locales prises en charge ci-dessous. Toutefois, les tarifs Spot en devise locale affichés sur cette page sont fournis à titre indicatif et ne représentent qu'une estimation des coûts réels que vous engagerez et qui varieront en fonction des taux de change.

    AUD Australie - Dollar ($) AUD JPY Japon - Yen (¥) JPY
    TWD Taïwan - Dollar (NT$) TWD KRW Corée - Won (₩) KRW
    GBP Royaume-Uni - Livre sterling (£) GBP NZD Nouvelle-Zélande - Dollar ($) NZD
    CAD Canada - Dollar ($) CAD NOK Norvège - Couronne (kr) NOK
    CNY Chine - Yuan (CN¥) CNY RUB Russie - Rouble (руб) RUB
    DKK Danemark - Couronne (kr) DKK SEK Suède - Couronne (kr) SEK
    EUR Zone Euro - Euro (€) EUR CHF Suisse - Franc (chf) CHF
    INR Inde - Roupie (₹) INR

    Pour toutes les autres devises non mentionnées ci-dessus, vous devrez effectuer les transactions relatives aux machines virtuelles Spot en dollars américains et payer votre facture en dollars américains.

Windows Server

  • Non. Microsoft fournit les clés de licence Windows Server pour toutes les instances en cours d'exécution.

  • Non. Vous devez fournir une licence pour l'image.

SQL Server

  • Si vous disposez d’applications ou de charges de travail existantes que vous souhaitez simplement sélectionner et déplacer vers le cloud en totalité ou en partie, SQL Server sur une machine virtuelle est l’option la plus simple. Si votre objectif est de créer de nouvelles applications relationnelles, le service SQL Database est la meilleure solution à long terme. Dans les deux cas, Azure simplifie le transfert des applications entre un centre de données local et le cloud selon l'évolution de vos besoins professionnels.

  • L’entreposage de données est généralement une charge de travail difficile à configurer et à adapter. L'image d'entrepôt de données spécialement optimisée pour Machines Virtuelles Azure améliore les performances de ces charges de travail jusqu'à 20 % par rapport à l'image de machine virtuelle SQL Server Enterprise. Découvrez le fonctionnement.

Discutez avec un spécialiste des ventes pour qu’il vous explique en détail la tarification Azure. Comprendre la tarification de votre solution cloud.

Profitez de services cloud gratuits et d’un crédit de $200 pour découvrir Azure pendant 30 jours.

Ajout à des fins d’estimation. Appuyez sur « v » pour afficher sur la calculatrice
Pouvons-nous vous aider ?