Qu’est-ce que le « cloud bursting » ?

En matière de cloud computing, le cloud bursting est une configuration établie entre un cloud privé et un cloud public pour gérer les pics de demande informatique. Si une organisation utilisant un cloud privé atteint 100 % de la capacité de ses ressources, le trafic en excédent est dirigé vers un cloud public pour éviter toute interruption des services.

En plus de sa flexibilité et de sa fonctionnalité libre-service, l’avantage principal du cloud bursting est son coût. Vous ne payez pour les ressources supplémentaires qu’en cas de demande de celles-ci. Finis les investissements dans une capacité supplémentaire que vous n’utilisez pas, ou les tentatives de prédiction des pics et fluctuations de la demande. Une application peut être appliquée au cloud privé, puis étendue au cloud public uniquement lorsque c’est nécessaire pour répondre aux pics de demande. Par ailleurs, l’augmentation du cloud peut également être utilisée pour endosser des charges de traitement en déplaçant des applications de base vers le cloud public afin de libérer des ressources locales pour des applications stratégiques. Lorsque vous utilisez le cloud bursting, vous devez tenir compte des exigences de sécurité et de conformité, de la latence, de l’équilibrage de charge et de la compatibilité de la plateforme.

Produits et services associés

Services cloud

Créez des applications et des API cloud hautement disponibles et infiniment scalables

Traffic Manager

Routez le trafic entrant assurant des performances et une disponibilité élevées