Annonce de la disponibilité générale des disques partagés Azure et de nouvelles améliorations apportées à Stockage sur disque Azure

Publié le 16 juillet, 2020

Corporate Vice President, Azure Storage, Media, and Edge

Les organisations changent leur mode de fonctionnement, et beaucoup cherchent à accélérer leur transition vers le cloud afin de tirer parti des avantages offerts par celui-ci, notamment en termes de coût total de possession (TCO), de flexibilité et de sécurité, sans pour autant sacrifier les performances, la compatibilité des applications et la disponibilité. Nous nous engageons à innover pour aider nos clients à migrer facilement leurs applications stratégiques vers Azure.

Nous avons aujourd'hui le plaisir de vous annoncer le lancement de la disponibilité générale des disques partagés sur Stockage sur disque Azure. Ceux-ci vous permettront de migrer plus facilement vos environnements en cluster Windows et Linux locaux vers Azure. De nouvelles améliorations ont également été apportées à Stockage sur disque Azure pour vous offrir plus de disponibilité, de sécurité et de flexibilité sur Azure.

Disponibilité générale des disques partagés Azure

Grâce aux disques partagés, Stockage sur disque Azure est le seul service de stockage de bloc partagé du cloud à prendre en charge les applications Windows et Linux en cluster ou à haute disponibilité. Cette offre unique permet d'attacher et d'utiliser simultanément un même disque à partir de plusieurs machines virtuelles. Vous pouvez ainsi exécuter dans le cloud vos applications d'entreprise les plus exigeantes, comme les bases de données en cluster, les systèmes de fichiers parallèles, les conteneurs persistants et les applications de Machine Learning, sans compromettre les modèles de déploiement connus au nom d'un basculement rapide et de la haute disponibilité.

Avec les disques partagés Azure, les partenaires peuvent choisir de tirer parti des modèles d'isolement SCSI PR (SCSI Persistent Reservations) ou SBD (STONITH Block Device), conformément à leurs applications locales existantes. Avec SCSI PR, vous pouvez utiliser un ensemble de commandes connues afin d'effectuer votre choix parmi une plage de modes d'accès pris en charge qu'un ou plusieurs nœuds lisent ou écrivent sur le disque. Les partenaires peuvent également tirer parti des disques partagés Azure en tant que périphérique de bloc brut ReadWriteMany pour les applications Kubernetes avec état comme les bases de données qui souhaitent éviter la surcharge d'un système de fichiers. Dans la mesure où les disques partagés sont à la fois disponibles sur Disques Ultra et sur disques SSD Premium, les partenaires peuvent désormais créer des offres uniques et attrayantes sur Azure en ayant recours à une gamme d'options de stockage de bloc pour optimiser les coûts et les performances.

Les disques partagés vous permettent de migrer facilement les applications suivantes vers Azure :

  • Instances de cluster de basculement SQL Server, serveurs de fichiers avec montée en puissance parallèle, SAP ASCS/SCS exécutés sous Windows Server 2008+ (et versions ultérieures).
  • Applications Linux exécutées sur GFS2, OCFS2, ou applications distribuées tirant parti de l'isolement des E/S sous Linux, notamment Red Hat Enterprise Linux High Availability (HA), SUSE Linux Enterprise HA et Ubuntu HA.

Pour commencer à utiliser des disques partagés Azure, procédez à une demande d'accès.

Depuis l'annonce du lancement de la préversion le 13 février 2020, nous avons constaté une forte adoption et bénéficié de retours positifs de la part d'un large éventail de clients et de partenaires, car les disques partagés permettent de migrer les charges de travail stratégiques vers le cloud.

Voici quelques témoignages de participants à notre programme d'évaluation :

Les disques partagés Azure et les nouvelles améliorations apportées à Stockage sur disque Azure sont désormais généralement disponibles 1

« Nous attendions la mise à disposition de disques partagés dans Azure depuis le premier jour. Nous sommes désormais en mesure de déployer des clusters de basculement SQL Server à l'aide de machines virtuelles Azure et du service Stockage sur disque Azure. Nous pouvons ainsi facilement migrer notre charge de travail haute disponibilité des environnements locaux vers le cloud tout en bénéficiant de la compatibilité des applications. » - Javier Villegas, administrateur général de base de données et coordonnateur de conception, MSC Technology

 

Les disques partagés Azure et les nouvelles améliorations apportées à Stockage sur disque Azure sont désormais généralement disponibles 3

« Les disques partagés Azure nous permettent d'accélérer l'introduction de Pure Cloud Block Store, une offre de stockage de bloc de pointe pour les charges de travail d'entreprise à grande échelle, la récupération d'urgence, les tests et le développement sur Azure. Avec les disques partagés, nous pouvons fournir une solution complète de haute disponibilité sur Azure à nos clients communs qui migrent leurs applications de production et leur infrastructure de stockage principale vers le cloud. Les disques partagés nous permettent également de simplifier notre architecture de produits et de fournir une option prix-performances équilibrée avec une combinaison de Disques Ultra et de disques SSD Premium. » - Kunal Kapoor, directeur de la gestion des produits (Services de données cloud)

Les disques partagés Azure et les nouvelles améliorations apportées à Stockage sur disque Azure sont désormais généralement disponibles 4 v3

« Teradata Vantage fournit une plateforme d'analyse informatique pour les applications d'entreprise stratégiques qui requièrent une architecture hautement disponible, résiliente et évolutive. Les disques partagés Azure nous permettent de réduire le temps de récupération du système de 70 %, ce qui se traduit à terme par une amélioration de l'expérience client et des contrats SLA de disponibilité de nos clients tout en nous permettant de simplifier notre solution grâce à une prise en charge complète des réservations persistantes SCSI. La prise en charge de différents types de disques nous permet également d'offrir différentes options de performances à nos clients pour répondre à leurs besoins commerciaux et à leurs exigences en matière de charge de travail. » - Eleni Rundle, vice-présidente de l'ingénierie produit, du cloud et des applications, Teradata

Types, tailles et tarification des disques partagés

Les disques partagés sont disponibles sur Disques Ultra et disques SSD Premium (disques de taille supérieure à la catégorie P15) et ne peuvent être activés qu'en tant que disques de données (et non en tant que disques de système d'exploitation). Sur les disques SSD Premium, chaque montage supplémentaire sur un disque partagé est soumis à des frais qui dépendent de la taille du disque. Pour les Disques Ultra, les frais ne dépendent pas du nombre de montages ; vous êtes facturé en fonction de la capacité, du nombre total d'IOPS et du débit total du disque. Pour plus d'informations sur la tarification de la disponibilité générale, consultez la page de tarification des disques Azure.

En plus de permettre à de nouvelles charges de travail de stockage de bloc de migrer vers le cloud grâce aux disques partagés, nous avons apporté des améliorations au service Stockage sur disque Azure afin d'apporter plus de disponibilité, de sécurité et de flexibilité aux charges de travail exécutées sur Azure.

Amélioration des garanties de disponibilité grâce à un contrat SLA de machine virtuelle à instance unique pour les disques SSD Standard et HDD Standard

Pour renforcer la garantie de disponibilité de nos machines virtuelles, nous étendons le contrat SLA de machine virtuelle à instance unique à tous les types de disques, y compris aux disques SSD Standard et HDD Standard. Auparavant, nous proposions un contrat SLA de 99,9 % pour les machines virtuelles à instance unique utilisant des disques SSD Premium et des Disques Ultra.

Nous proposons désormais un contrat SLA de 99,5 % pour les machines virtuelles à instance unique utilisant un disque SSD Standard, et un contrat SLA de 95 % pour les machines virtuelles à instance unique utilisant un disque HDD Standard, ce qui améliore notre garantie de disponibilité en couvrant toutes les machines virtuelles à instance unique. Avec cette mise à jour des contrats SLA, Azure fournit une garantie de disponibilité de premier plan pour les machines virtuelles qui utilisent les options de disque SSD en production.

Exportez et importez vos données en toute sécurité sur un réseau virtuel privé avec l'intégration à Azure Private Links (préversion)

À l’aide d’un URI (Uniform Resource Identifier) de signature d’accès partagé (SAP), Stockage sur disque Azure vous offre la possibilité d’exporter les données vers d’autres régions pour la récupération d’urgence ou de lire les données à des fins d’analyse d’investigation. Vous pouvez également utiliser l’URI SAP pour charger directement des disques durs virtuels (VHD) sur un disque vide à partir d’un emplacement local. Pour renforcer la sécurité, vous pouvez désormais limiter l'accès à vos données en autorisant uniquement l'importation et l'exportation à partir de votre réseau virtuel Azure privé via l'intégration à Azure Private Link. Lancez-vous dès aujourd'hui en consultant la documentation.

Bénéficiez de hautes performances et réduisez les coûts grâce aux niveaux de performance (préversion)

Le service Stockage sur disque Azure offre actuellement des fonctionnalités de bursting intégrées permettant d'améliorer les performances afin de gérer le trafic inattendu à court terme. Pour un événement comme le Black Friday, pour les tests de performances ou pour l'exécution d'un environnement d'apprentissage, les performances requises ne cessent de croître pendant quelques jours ou quelques heures, avant de revenir à des niveaux normaux. Avec SSD Premium, vous avez désormais la possibilité d'améliorer les performances du disque sans augmenter sa taille, puis de revenir à des performances de base, ce qui vous permet de répondre aux besoins de performances de la charge de travail tout en réduisant les coûts.

Un niveau de performance de base est défini en fonction de la taille du disque approvisionné. Vous pouvez définir un niveau de performance plus élevé lorsque votre application en a besoin afin de répondre à une demande plus forte, puis revenir au niveau de performance de base au terme de la période. Par exemple, si vous approvisionnez un disque P10 (128 Go), votre niveau de performance de base est défini sur P10 (500 IOPS et 100 Mo/s). Vous pouvez mettre à jour le niveau pour bénéficier des performances d'un disque P50 (7 500 IOPS et 250 Mo/s) sans augmenter la taille du disque, puis revenir au niveau P10 lorsque vos besoins diminuent. Veuillez vous inscrire pour accéder à notre préversion privée.

Prise en main

Pour commencer à utiliser des disques partagés, consultez la page de la documentation consacrée aux disques partagés. Pour obtenir des mises à jour sur la disponibilité régionale des disques partagés et la disponibilité des Disques Ultra, consultez les questions fréquentes (FAQ) sur les disques Azure. Dans les prochaines semaines, nous activerons le support du portail. Aucun support n'est actuellement disponible pour Sauvegarde Azure et Azure Site Recovery. Pour obtenir des instructions détaillées sur les différentes opérations de disque, consultez la documentation consacrée aux disques Azure. Envoyez-nous un e-mail à l'adresse AzureDisks@microsoft.com pour nous donner votre avis, ou laissez un commentaire sur le Forum de commentaires consacré à Stockage Azure.