Qu’est-ce que l’informatique sans serveur ?

Présentation des technologies serverless

L’informatique serverless permet aux développeurs de créer des applications plus rapidement en éliminant la nécessité de gérer l’infrastructure. Avec les applications serverless, le fournisseur de services cloud fournit, met à l’échelle et gère automatiquement l’infrastructure requise pour exécuter le code.

Pour comprendre ce qu’est par définition l’informatique serverless, il est important de noter que les serveurs exécutent toujours le code. Le terme serverless vient du fait que les tâches associées au provisionnement et à la gestion de l’infrastructure sont invisibles pour le développeur. Cette approche permet aux développeurs de se concentrer davantage sur la logique métier et de mieux valoriser leur cœur de métier. L’informatique serverless aide les équipes à augmenter leur productivité et à commercialiser plus rapidement les produits. Elle permet également aux entreprises d’optimiser leurs ressources et de rester concentrées sur l’innovation.

Les principaux avantages de l’informatique serverless

Aucune gestion de l’infrastructure

L’utilisation de services complètement managés permet aux développeurs d’éviter les tâches administratives et de se concentrer sur la logique métier principale. Avec une plateforme serverless, vous déployez simplement votre code, puis celui-ci s’exécute avec une haute disponibilité.

Scalabilité dynamique

Avec l’informatique serverless, l’infrastructure évolue de manière dynamique en quelques secondes pour répondre aux exigences des différentes charges de travail.

Time-to-Market plus rapide

Les applications serverless réduisent la dépendance des opérations à chaque cycle de développement, en augmentant l’agilité des équipes de développement pour offrir plus de fonctionnalités en moins de temps.

Utilisation plus efficace des ressources

Le passage aux technologies serverless aide les organisations à réduire le coût TCO et à réaffecter les ressources afin d’accélérer le rythme de l’innovation.

Modèles d’application serverless

Les développeurs créent des applications serverless en utilisant une variété de modèles d’applications, dont beaucoup s’alignent sur des approches déjà familières, pour répondre à des exigences et besoins métier spécifiques.

Fonctions serverless

Les fonctions serverless accélèrent le développement en utilisant un modèle basé sur les événements, avec des déclencheurs qui exécutent automatiquement le code pour répondre aux événements et des liaisons pour intégrer de manière fluide des services supplémentaires. Un modèle de paiement à l’exécution avec une facturation pour des durées inférieures à une seconde ne prend en compte que le temps et les ressources nécessaires à l’exécution du code.

Kubernetes serverless

Les développeurs apportent leurs propres conteneurs à des clusters complètement managés, orchestrés par Kubernetes, qui peuvent automatiquement être mis à l’échelle en fonction des brusques changements de trafic sur des charges de travail intensives.

Workflows serverless

Les workflows serverless adoptent une approche avec peu de code ou sans code pour simplifier l’orchestration des tâches combinées. Les développeurs peuvent intégrer différents services (cloud ou locaux) sans coder ces interactions, sans maintenir de code de collage ni devoir se former sur de nouvelles API ou spécifications.

Environnements d’application serverless

Avec un environnement d’applications serverless, les serveurs backend et frontend sont hébergés sur des services complètement managés qui gèrent les exigences de mise à l’échelle, de sécurité et de conformité.

Passerelle API serverless

Une passerelle API serverless est un point d’entrée centralisé et complètement managé pour les services backend serverless. Elle permet aux développeurs de publier, de gérer, de sécuriser et d’analyser des API à l’échelle mondiale.

Pourquoi une plateforme serverless de bout en bout est-elle importante ?

Une approche serverless offre aux développeurs, aux équipes et aux organisations un niveau d’abstraction leur permettant de réduire au minimum le temps et les ressources investis dans la gestion de l’infrastructure. Chaque composant d’une application tire parti de cette approche, du calcul et du moteur de base de données à la messagerie, à l’analytique et à l’IA. L’utilisation d’une plateforme serverless de bout en bout, qui fournit un ensemble complet de technologies serverless, constitue le meilleur moyen de garantir que l’organisation tire le meilleur parti de l’approche serverless.

En savoir plus sur la plateforme serverless Azure de bout en bout

Bien démarrer avec la création d’applications serverless