Numérisation de la confiance : Le service Azure Blockchain simplifie le développement de la blockchain

Publié le 2 mai, 2019

Chief Technology Officer, Microsoft Azure

Carte numérique de système de calcul multipartite[3]

Dans un monde numérique qui se globalise rapidement, les processus opérationnels touchent de nombreuses organisations, et des sommes considérables sont consacrées à la gestion de workflows qui dépassent les limites de la confiance. À l’heure où la transition numérique s’étend au-delà des murs des entreprises et s’engage dans des processus partagés avec des fournisseurs, des partenaires et des clients, l’importance de la confiance croît dans la même proportion. L’objectif de Microsoft est d’aider les entreprises à prospérer dans cette nouvelle ère du calcul multipartite sécurisé en fournissant des plateformes évolutives ouvertes, ainsi que des services que toute entreprise, de l’éditeur de jeux au transformateur de céréales, en passant par l’éditeur de logiciels indépendant de systèmes de paiement et le transporteur mondial, peut utiliser pour transformer numériquement les processus qu’elle partagent avec d’autres intervenants.

Service Azure Blockchain : Le fondement des applications blockchain dans le cloud

Le service Azure Blockchain est un service blockchain complètement managé qui simplifie la formation, la gestion et la gouvernance des réseaux blockchain de consortium afin de permettre aux entreprises de se concentrer sur la logique de workflow et le développement d’applications. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer la disponibilité de la préversion publique.

En quelques clics, les utilisateurs peuvent créer et déployer un réseau blockchain autorisé, et gérer les stratégies du consortium à l’aide d’une interface intuitive sur le portail Azure. La gouvernance intégrée permet aux développeurs d’ajouter des membres, de définir des autorisations, de surveiller l’intégrité et l’activité du réseau ainsi que d’avoir des interactions privées régies, via des intégrations avec Azure Active Directory.

Cette semaine, nous avons également annoncé un partenariat enthousiasmant avec J.P. Morgan, visant à faire de Quorum le premier registre disponible dans le service Azure Blockchain. Quorum est un choix naturel parce qu’il est basé sur le très prisé protocole Ethereum autour duquel se regroupe la plus grande communauté de développeurs de blockchain au monde. Il s’intègre avec une vaste panoplie d’outils open source tout en prenant en charge des transactions confidentielles, ce dont nos entreprises clientes ont besoin. Les clients de Quorum, tels que Starbucks, Louis Vuitton et notre propre équipe Xbox Finance, peuvent désormais utiliser le service Azure Blockchain pour étendre rapidement leurs réseaux à moindre coût, en déléguant la gestion de l’infrastructure afin de se concentrer sur le développement d’applications et la logique métier.

« Nous sommes extrêmement fiers du succès rencontré par Quorum ces quatre dernières années, à l’heure où des organisations dans le monde entier l’utilisent pour résoudre des problèmes commerciaux et sociétaux complexes. Nous sommes ravis de travailler en partenariat avec Microsoft pour renforcer Quorum et étendre ses capacités et ses services sur la plateforme. »

– Umar Farooq, responsable mondial de la blockchain chez J.P. Morgan

Nous nous réjouissons d’offrir à nos clients une pile Ethereum de classe entreprise avec Quorum, et sommes impatients de pouvoir ajouter de nouvelles fonctionnalités au service Azure Blockchain dans les prochains mois, dont la gestion des jetons numériques, l’intégration d’application améliorée et la prise en charge de R3’s Corda Enterprise.

Une approche axée sur les applications

Le registre n’est autre que le fondement des nouvelles applications. Une fois le réseau blockchain sous-jacent configuré avec le service Azure Blockchain, vous devez codifier votre logique métier à l’aide de contrats intelligents. Jusqu’à présent, cette tâche était fastidieuse, nécessitant de multiples outils en ligne de commande et une intégration limitée d’EDI pour les développeurs. Nous publions aujourd’hui une extension pour VS Code destinée à résoudre ces problèmes. Cette extension permet de créer et compiler des contrats intelligents Ethereum, de les déployer sur la chaîne publique ou sur un réseau de consortium dans le service Azure Blockchain, ainsi que de gérer leur code à l’aide d’Azure DevOps.

Une fois votre réseau créé et les ordinateurs d’état de contrat intelligent déployés, vous devez créer une application permettant aux membres du consortium de partager la logique métier et les données représentées par les contrats intelligents. L’une des difficultés majeures a été d’intégrer ces applications avec les contrats intelligents de telle sorte qu’elles répondent aux mises à jour de contrats intelligents ou exécutent des transactions de contrats intelligents. Cela a pour effet de connecter des processus opérationnels gérés dans d’autres systèmes, tels que des bases de données ou des systèmes CRM et ERP, au registre. Notre nouveau Azure Blockchain Development Kit facilite cela plus que jamais avec des connecteurs et modèles pour Logic Apps et Flow, ainsi que des intégrations avec des outils serverless tels qu’Azure Functions.

Pour en savoir plus sur la création de votre premier réseau, le codage de vos contrats intelligents et l’interaction avec le registre, regardez les derniers épisodes de la série web Block Talk.

Accueil de communautés ouvertes

Au cours de l’année écoulée, nous avons préparé notre infrastructure CCF (Confidential Consortium Framework) en vue de sa publication. L’infrastructure CCF utilise des environnements d’exécution approuvés, tels que SGX et VSM, pour permettre aux registres de s’intégrer avec elle afin d’exécuter des transactions confidentielles avec le débit et la latence d’une base de données centralisée. La confidentialité et la haute performance sont des exigences clés de nos entreprises clientes. Nous sommes heureux d’annoncer que nous avons terminé la première version de l’infrastructure CCF, intégrée avec Quorum, et mis le code source à disposition sur Github .

Microsoft estime que la meilleure façon de proposer la blockchain à ses clients consiste à opérer en partenariat avec les communautés open source diverses et talentueuses qui constituent actuellement le moteur de l’innovation en lien avec la blockchain. Nous avons commencé ce parcours en 2015, en établissant un partenariat avec les communautés en pleine croissance autour d’Ethereum, de R3 Corda et de Hyperledger, dans le but de rendre ces technologies disponibles dans Azure. Au lieu de créer notre propre registre ou une alternative à un registre, nous nous sommes efforcés de faire en sorte que les développeurs de technologie open source apprécient de travailler avec Azure. Tout l’outillage publié cette semaine permet aux développeurs de travailler tant en lien avec les réseaux de consortium inclus dans le service Azure Blockchain qu’avec la plateforme Ethereum publique.

« Microsoft a accueilli la communauté ouverte de développeurs de blockchain créant la nouvelle vague d’applications décentralisées, mettant à leur disposition les meilleurs de ses outils de développement dans le cloud. En intégrant le service Azure Blockchain et le protocole Ethereum pour des outils tels que VS Code, Microsoft démontre son engagement en faveur du développement de blockchain ouvert. »

– Vitalik Buterin, co-fondateur d’Ethereum

Prochaines étapes

Apprenez-en davantage sur le service Azure Blockchain et commencez à l’utiliser dès aujourd’hui :