Qu’est-ce que le cloud?

La définition du cloud peut sembler nébuleuse, mais il s’agit essentiellement d’un terme utilisé pour décrire un réseau global de serveurs ayant chacun une fonction unique. Le cloud n’est pas une entité physique, mais un vaste réseau de serveurs distants éparpillés tout autour de la planète, reliés entre eux, et destinés à fonctionner comme un écosystème unique. Ces serveurs sont conçus pour stocker et gérer des données, exécuter des applications, ou fournir du contenu ou des services (vidéos diffusées en continu, courrier web, logiciels bureautiques de productivité et autres réseaux sociaux). Au lieu d’accéder à des fichiers et données stockés sur un ordinateur local ou personnel, vous accédez à ces ressources en ligne à partir de n’importe quel appareil compatible Internet : les informations sont disponibles en tout lieu et en tout temps.

Les entreprises utilisent quatre méthodes différentes pour déployer des ressources cloud. Il existe un cloud public qui partage des ressources et offre des services accessibles au public via Internet, un cloud privé non partagé qui offre des services accessibles via un réseau interne privé généralement hébergé localement, un cloud hybride qui partage des services entre clouds publics et privés en fonction de leur objectif, et un cloud communautaire qui partage les ressources uniquement entre organisations telles que des institutions gouvernementales.