EN PRÉVERSION

En cours de développement : entrelacement de requêtes pour Azure Analysis Services

Date de publication : 11 juillet, 2019

Le service Azure Analysis Services fournit des fonctionnalités de modélisation de sémantique BI de classe Entreprise et permet de bénéficier des avantages du cloud en termes de scalabilité, de flexibilité et de gestion en vous aidant à transformer les données complexes en informations exploitables. Les systèmes décisionnels d’entreprise doivent prendre en charge un grand nombre d’utilisateurs simultanés, ce qui signifie qu’il peut y avoir un nombre de requêtes soumises à proximité les unes des autres. Nous sommes heureux d’annoncer que nous travaillons sur la fonctionnalité d’entrelacement des requêtes, qui permet de configurer le système pour améliorer l’expérience des utilisateurs dans les scénarios à forte simultanéité

Par défaut, le moteur tabulaire Analysis Services fonctionne selon le principe du « premier entré, premier sorti » (FIFO) au niveau de l’UC. Cela signifie, par exemple, qu’en cas de réception d’une requête coûteuse/lente du moteur de stockage, suivie de près par deux requêtes rapides, les requêtes rapides peuvent potentiellement être bloquées en attendant que la requête coûteuse soit terminée. Cela est illustré dans le diagramme où Q1, Q2 et Q3 désignent les différentes requêtes, leur durée et le temps d’UC.

FIFO

Avec l’entrelacement des requêtes, les requêtes simultanées peuvent partager les ressources d’UC de sorte que les requêtes rapides ne sont pas bloquées derrière les requêtes lentes. Le temps nécessaire pour répondre aux trois requêtes varie peu, mais Q2 et Q3 ne sont pas bloquées jusqu’à la fin.

Entrelacement des requêtes

L’entrelacement des requêtes est destiné à avoir peu ou pas d’impact sur les performances des requêtes exécutées isolément ; une seule requête peut toujours consommer autant d’UC qu’avec le modèle FIFO.

Le biais de requête courte peut être configuré avec l’entrelacement des requêtes. Ainsi, les requêtes rapides (définies par la quantité d’UC consommée par chaque requête) peuvent recevoir une proportion supérieure de ressources que les requêtes de longue durée, ce qui leur permet de répondre dans un délai relativement court. Dans l’illustration suivante, les requêtes Q2 et Q3 sont considérées comme des « requêtes rapides » et se voient recevoir plus d’UC que Q1.

Biais de requête courte

Nous espérons que l’entrelacement des requêtes avec un biais d’interrogation court constituera une fonctionnalité intéressante pour les systèmes décisionnels d’entreprise sur Azure Analysis Services.

  • Azure Analysis Services
  • Features
  • Management

Produits apparentés