EN PRÉVERSION

Fonctionnalité Dynamic Data Masking pour Azure SQL Data Warehouse désormais en préversion

Mise à jour : 26 juin, 2019

La fonctionnalité Dynamic Data Masking (DDM) permet aux administrateurs et aux développeurs de données de contrôler l’accès aux données de leur entreprise afin de les sécuriser et restreindre. Elle empêche tout accès non autorisé à des données privées en les masquant à la volée. Sur la base de stratégies de masquage des données définies par l’utilisateur, Azure SQL Data Warehouse peut obfusquer de manière dynamique les données au fur et à mesure de l’exécution des requêtes et avant que les résultats soient présentés aux utilisateurs.

Azure SQL Data Warehouse implémente la fonctionnalité DDM directement dans le moteur. Lors de la création de tables avec la fonctionnalité DDM, des stratégies sont stockées dans les métadonnées du système, puis appliquées par le moteur lors de l’exécution des requêtes. Ce processus centralisé d’application de stratégie simplifie la gestion des règles de masquage des données, car le contrôle d’accès n’est pas implémenté et répété au niveau de la couche Application. Lorsque des utilisateurs accèdent à des tables de requêtes, les stratégies sont automatiquement honorées et appliquées tout en protégeant les données sensibles. La fonctionnalité DDM inclut des stratégies flexibles qui vous permettent de définir un masque partiel exposant certaines données de colonnes sélectionnées, ou un masque complet obfusquant totalement les données. Azure SQL Data Warehouse fournit également des fonctions de masquage intégrées parmi lesquelles les utilisateurs peuvent choisir.

Lire le blog de l’annonce

Lire la documentation

  • Azure Synapse Analytics
  • Features
  • Microsoft Build

Related Products