Qu’est-ce qu’un conteneur ?

Un regroupement standardisé et portable pour vos applications

Explication des conteneurs

Tout comme le secteur du transport utilise des conteneurs pour isoler les différentes marchandises à transporter à bord des navires, des trains, des camions et des avions, le développement logiciel a de plus en plus recours au concept de conteneurisation.

Un package logiciel unique, appelé « conteneur », regroupe le code d’une application avec les fichiers de configuration, les bibliothèques et les dépendances requises pour que l’application puisse s’exécuter. Ceci permet aux développeurs et aux professionnels de l’informatique de déployer les applications de façon transparente dans tous les environnements.

Prise en main de Docker

Importance des conteneurs

Le problème qui veut qu’une application ne fonctionne pas correctement lorsqu’elle passe d’un environnement à un autre est aussi vieux que le développement logiciel lui-même. Ces problèmes surviennent généralement en raison de différences dans la configuration requise pour la bibliothèque sous-jacente et les autres dépendances.

Les conteneurs résolvent ce problème avec une infrastructure légère et immuable pour l’empaquetage et le déploiement des applications. L’application ou le service, ses dépendances et sa configuration sont regroupés dans une image conteneur. L’application en conteneur peut être testée en tant qu’unité et déployée en tant qu’instance d’image conteneur sur le système d’exploitation hôte.

De cette façon, les conteneurs permettent aux développeurs et aux professionnels de l’informatique de déployer des applications dans tous les environnements, avec peu ou pas de modifications.

En savoir plus sur l’origine et toute la beauté des conteneurs.

Regarder une petite vidéo

Conteneurs et machines virtuelles

Quand on pense à la virtualisation, on pense souvent aux machines virtuelles. En réalité, la virtualisation peut prendre de nombreuses formes et les conteneurs en sont un exemple. Quelle est la différence entre les machines virtuelles et les conteneurs ?

À haut niveau, les machines virtuelles virtualisent le matériel sous-jacent de manière à ce que plusieurs instances du système d’exploitation puissent s’exécuter sur le matériel. Chaque machine virtuelle exécute un système d’exploitation et a accès aux ressources virtualisées représentant le matériel sous-jacent.

Les machines virtuelles présentent de nombreux avantages. Par exemple, la possibilité d’exécuter différents systèmes d’exploitation sur le même serveur, une utilisation plus efficace et rentable des ressources physiques et un approvisionnement plus rapide du serveur. Par contre, chaque machine virtuelle contient une image du système d’exploitation, des bibliothèques, des applications, etc. et peut donc devenir très volumineuse.

Les conteneurs virtualisent le système d’exploitation sous-jacent et font en sorte que l’application en conteneur pense qu’elle dispose pour elle seule du système d’exploitation, y compris le processeur, la mémoire, le stockage de fichiers et les connexions réseau. Étant donné que les différences entre le système d’exploitation sous-jacent et l’infrastructure sont abstraites, tant que l’image de base est cohérente, le conteneur peut être déployé et exécuté n’importe où. Pour les développeurs, cela ouvre des possibilités incroyables.

Étant donné que les conteneurs partagent le système d’exploitation hôte, ils n’ont pas besoin de démarrer de système d’exploitation ni de charger des bibliothèques. Cela permet aux conteneurs d’être bien plus efficaces et plus légers. Les applications en conteneur peuvent démarrer en quelques secondes, et il est possible de placer beaucoup d’autres instances de l’application sur l’ordinateur par rapport au scénario avec une machine virtuelle. L’approche du système d’exploitation partagé présente un avantage supplémentaire, qui est de réduire la surcharge liée à la maintenance, comme les mises à jour correctives et les mises à jour.

Bien que les conteneurs soient portables, ils sont limités au système d’exploitation pour lequel ils sont définis. Par exemple, un conteneur pour Linux ne peut pas s’exécuter sur Windows, et vice versa.

Pourquoi les conteneurs ?

Agilité

Lorsque les développeurs créent et placent leurs applications dans des conteneurs et les fournissent aux services informatiques pour qu’ils les exécutent sur une plateforme standardisée, cela réduit l’effort global de déploiement des applications et peut simplifier l’ensemble du cycle de développement et de test. Cela augmente également le niveau de collaboration et l’efficacité entre les équipes de développement et d’exploitation, afin de livrer les applications plus rapidement.

Portabilité

Les conteneurs offrent un format standardisé pour l’empaquetage et la conservation de tous les composants nécessaires à l’exécution de l’application souhaitée. Ceci permet de résoudre le problème type « ça fonctionne sur mon ordinateur » et permet la portabilité entre les systèmes d’exploitation et entre les clouds. Chaque fois qu’un conteneur est déployé, il s’exécute dans un environnement cohérent qui reste inchangé d’un déploiement à l’autre. Vous avez maintenant un format cohérent, du développement à la production.

Évolutivité rapide

Étant donné que les conteneurs ne présentent pas la surcharge typique des machines virtuelles, dont les nombreuses instances de système d’exploitation, il est possible d’utiliser beaucoup plus de conteneurs sur une même infrastructure. La nature légère des conteneurs implique qu’ils peuvent être démarrés et arrêtés rapidement, ce qui ouvre la voie aux scénarios de montée en puissance rapide et de réduction rapide.

Cas d'utilisation

Applications cloud natives

Les applications cloud natives s’appuient sur les conteneurs pour appliquer un modèle opérationnel commun dans tous les environnements, y compris les clouds publics, privés et hybrides. La faible charge et la haute densité des conteneurs permettent d’en héberger un grand nombre dans une même machine virtuelle et en font un choix idéal pour la diffusion des applications cloud natives.

Lift-and-shift

Les organisations peuvent tirer des avantages significatifs de la migration vers le cloud, mais elles ne souhaitent pas devoir réécrire entièrement les applications existantes. Avec les conteneurs, vous pouvez potentiellement migrer vos applications vers le cloud sans en modifier le code.

Batch

Le traitement par lots fait référence aux activités qui peuvent être effectuées sans intervention humaine ou qui peuvent être effectuées en fonction des ressources disponibles. Il peut s’agir par exemple de rapports, du redimensionnement d’images et de la conversion de fichiers. Les conteneurs permettent de lancer simplement des tâches par lot sans avoir à gérer un environnement et ses dépendances. Les options de calcul dynamiques, comme Azure Container Instances (ACI), peuvent ingérer efficacement les données sources, les traiter et les placer dans un magasin durable, par exemple le stockage d’objets blob Azure. Avec cette approche, au lieu d’utiliser des machines virtuelles provisionnées de façon statique, vous pouvez réaliser des économies significatives en facturant à la seconde.

Apprentissage automatique

L’apprentissage automatique applique des algorithmes aux données et calcule des prédictions en fonction des séquences trouvées dans les données. Les conteneurs peuvent rendre autonomes les applications d’apprentissage automatique et faire en sorte qu’elles soient facilement évolutives dans n’importe quel environnement.

Plus que des conteneurs

Pour optimiser les avantages des conteneurs, envisagez des solutions complètes, avec des outils et des services optimisés pour les conteneurs qui vous permettent d’obtenir l’agilité, la sécurité et la mise à l’échelle.

Orchestration

L’exécution de conteneurs à grande échelle nécessite l’orchestration et la gestion des applications distribuées en conteneur via une plateforme d’orchestration comme Kubernetes.

Explorez Kubernetes avec Azure

Sécurité

Les conteneurs nécessitent une approche en couches, de l’image conteneur à l’isolation du cluster. La configuration de ces garde-fous est mieux définie avec les pipelines CI/CD.

Consultez les informations essentielles à la sécurité des conteneurs et de Kubernetes

Conteneurs serverless

Vous pouvez encore augmenter l’agilité avec des conteneurs à la demande. Les technologies de conteneur serverless permettent d’exécuter facilement des conteneurs sans gérer les serveurs et les rafales de vos clusters Kubernetes lorsque le trafic arrive par pics.

Essayez les conteneurs serverless

DevOps

Les conteneurs permettent aux développeurs de partager facilement les logiciels et leurs dépendances dans les environnements informatiques et les environnements de production. Et avec les pratiques DevOps, vous pouvez fournir le code plus rapidement et raccourcir les cycles de développement logiciel.

Consultez le guide DevOps avec Azure DevOps

Ressources

Quand vous êtes prêt, essayez gratuitement les conteneurs et Kubernetes avec Azure