Passer la navigation

Prédire la durée des séjours à l’hôpital

Cette solution active un modèle prédictif pour la durée de séjour lors des admissions à l’hôpital. La durée de séjour est définie comme le nombre de jours qui s’écoulent entre la date d’admission initiale et la date où le patient sort d’un établissement hospitalier donné.

Description

Remarque : si vous avez déjà déployé cette solution, cliquez ici pour afficher votre déploiement.

Temps de configuration estimé : 30 minutes

Accord préalable requis : vous devez accepter les conditions d’utilisation de la machine virtuelle de science des données sur votre abonnement Azure avant de déployer cette machine virtuelle pour la première fois. Cliquez ici pour accepter ces conditions d’utilisation.

Vue d’ensemble

Cette solution active un modèle prédictif pour la durée de séjour lors des admissions à l’hôpital. La durée de séjour est définie comme le nombre de jours qui s’écoulent entre la date d’admission initiale et la date où le patient sort d’un établissement hospitalier donné. Toutefois, la durée de séjour peut varier considérablement selon les établissements, les maladies et les spécialités, y compris au sein du même système de santé. La prédiction avancée de la durée de séjour au moment de l’admission peut considérablement améliorer la qualité des soins, ainsi que l’efficacité des procédures. Elle peut également aider à planifier de façon précise les sorties, ce diminuant ainsi plusieurs autres mesures de qualité, telles que les réadmissions.

Point de vue de l’entreprise

Dans la gestion hospitalière, deux types d’utilisateurs peuvent s’attendre à tirer parti de prédictions plus fiables de la durée de séjour .

  • L’agent principal des renseignements médicaux, qui rapproche les services informatiques/technologiques et les professionnels de santé d’un établissement de santé. Son travail implique généralement l’utilisation d’analytiques pour déterminer si les ressources sont allouées de façon appropriée dans un réseau d’hôpitaux. Dans cette optique, l’agent principal des renseignements médicaux doit être en mesure de déterminer les établissements qui sont surchargés et, plus spécifiquement, quelles ressources de ces établissements ont besoin d’être renforcées pour répondre à la demande.
  • Le responsable hiérarchique des soins, qui est directement impliqué dans les soins fournis aux patients. Ce rôle nécessite de surveiller l’état de santé de chaque patient, ainsi que de s’assurer que le personnel est disponible pour répondre aux besoins spécifiques des patients. Un responsable hiérarchique des soins doit également gérer la sortie des patients dont il s’occupe. La capacité à prédire la durée de séjour d’un patient permet aux responsables hiérarchiques des soins de déterminer si les ressources en personnel sont adéquates pour gérer la sortie d’un patient.

Point de vue du chercheur de données

SQL Server R Services apporte les ressources de calcul aux données en exécutant R sur l’ordinateur qui héberge la base de données. Il inclut un service de base de données qui s’exécute en dehors du processus SQL Server et communique de façon sécurisée avec le runtime R.

Cette solution détaille les étapes servant à créer et à affiner les données, à former les modèles R et à exécuter une notation sur l’ordinateur SQL Server. La table de base de données de notation finale dans SQL Server indique la durée de séjour prédite pour chaque patient. Ces données sont ensuite visualisées dans PowerBI. (Des données simulées sont utilisées dans ce modèle pour illustrer la fonctionnalité.)

Les chercheurs de données qui testent et développent des solutions peuvent travailler facilement depuis leur IDE R sur leur ordinateur client, tout en transmettant le calcul à l’ordinateur SQL Server. Les solutions complètes sont déployées sur SQL Server 2016 en incorporant des appels à R dans des procédures stockées. Ces solutions peuvent ensuite être automatisées davantage avec SQL Server Integration Services et SQL Server Agent.

Cette solution inclut le code R requis par un chercheur de données dans le dossier R. Elle montre les procédures stockées (fichiers .sql) qui peuvent être déployées dans le dossier SQLR. Un script PowerShell (fichier .ps1) est également fourni : il automatise l’exécution du code SQL. Cliquez sur le bouton Déployer pour tester l’automatisation. La solution entière est alors disponible dans votre abonnement Azure.

Prix

Des frais de consommation des services utilisés dans cette solution sont facturés sur l’abonnement Azure utilisé pour le déploiement, soit environ $1.15/heure pour la machine virtuelle par défaut.

Pensez à arrêter votre instance de machine virtuelle lorsque vous n’utilisez pas activement la solution. L’exécution de la machine virtuelle entraîne la facturation de coûts plus élevés.

Supprimez la solution si vous ne l’utilisez pas.

Clause d’exclusion de responsabilité

© 2017 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. Ces informations sont fournies en l’état et sont susceptibles de changer sans préavis. Microsoft n’accorde aucune garantie expresse ou implicite en lien avec les informations fournies ici. Des données tierces ont été utilisées pour générer la solution. Vous êtes tenu de respecter les droits des autres utilisateurs, y compris obtenir et vous conformer aux licences pertinentes afin de créer des jeux de données similaires.

Architectures de solution associées

Gestion de la santé de la population pour le secteur des soins de santé

La gestion de la santé de la population est un outil important de plus en plus utilisé par les fournisseurs de services de santé afin de gérer et de contrôler les coûts de plus en plus élevés. L’utilisation des données pour améliorer l’état de santé est au cœur de la gestion de la santé de la population. Le suivi, la surveillance et le benchmarking sont les trois éléments clés de la gestion de la santé de la population, dont le but est d’améliorer les résultats cliniques et en matière de santé tout en gérant et réduisant les coûts.