Que comprend le coût d’un service BizTalk ?

Lorsque vous configurez un service BizTalk, vous payez le service dédié, hébergé et géré par Microsoft. Les coûts de l'espace de noms Access Control, d’Azure SQL Database et du compte Stockage Azure ne sont pas compris dans le coût de BizTalk Service. Vous devez donc payer cette configuration requise supplémentaire.

Services BizTalk

Questions et réponses associées

  • Pour chaque heure d’utilisation d’une unité BizTalk, nous facturons 1 heure d’unité BizTalk. Votre facture correspondra au nombre d’heures d’unités BizTalk utilisées. En fonction du niveau BizTalk Services que vous utilisez, une ou plusieurs des mesures suivantes figureront sur votre facture :

    • Heures d’unité BizTalk de la version Développeur
    • Heures d’unité BizTalk de la version De base
    • Heures d’unité BizTalk de la version Standard
    • Heures d’unité BizTalk de la version Premium Par exemple, si vous utilisez 2 unités de la version Premium de BizTalk Services et que chaque unité est active pendant 24 heures, nous vous facturerons 48 heures d'unité BizTalk de la version Premium.
  • Pour l’heure d’utilisation réelle pendant laquelle vous avez procédé à la modification, vous serez facturé en fonction du nombre le plus élevé d’unités BizTalk utilisé pendant cette heure d’utilisation réelle.

  • Oui, nous le fournissons pour les clients des services BizTalk et vous pouvez le télécharger ici.

  • Même si vous devez fournir votre propre stockage, la sortie est incluse, contrairement à plusieurs autres services.

  • BizTalk Services fournit une réelle architecture PaaS (Platform-as-a-Service) pour créer des solutions d'intégration dans le cloud. L’approche PaaS vous permet de vous concentrer entièrement sur la logique d’application et de confier la gestion de l’infrastructure à Microsoft. Vous n’avez pas besoin de gérer les machines virtuelles ni d’y appliquer les correctifs. Nous garantissons la disponibilité et vous maîtrisez la mise à l’échelle en fonction de vos besoins en demandant plus ou moins de capacité via le portail Microsoft Azure Classic. BizTalk Server sur les machines virtuelles Azure fournit une architecture d'infrastructure en tant que service (IaaS), qui vous permet de créer des machines virtuelles et de les configurer à l'identique de votre environnement local, ce qui facilite l'exécution des applications existantes dans le cloud sans devoir apporter aucune modification à votre code. Avec IaaS, vous devez toutefois configurer et gérer les machines virtuelles (par exemple, installer des correctifs logiciels et de système d’exploitation), ainsi que concevoir l’application pour garantir sa haute disponibilité. Si vous envisagez de créer des solutions d'intégration permettant de réduire les tâches de gestion de votre infrastructure, utilisez BizTalk Services. Si votre objectif est de migrer rapidement vos solutions BizTalk existantes ou si vous recherchez un environnement à la demande pour développer et tester des applications BizTalk Server, utilisez BizTalk Server sur les services d’infrastructure Azure.

  • La facturation commence lorsque votre service BizTalk est créé et que son état est actif. Elle se termine lorsque le service BizTalk est supprimé. Notez que vous serez facturé pour l’intégralité de l’heure d’utilisation réelle pendant laquelle ce service est créé ou supprimé. Prenons l'exemple d'un client qui utilise la version Premium de BizTalk Services et qui créé une unité à 13 h 15 UTC et qui la supprime à 16 h 30 UTC. Il sera facturé 4 heures d'unité BizTalk de la version Premium.