Si mon instance déployée indique l'état « Arrêté », suis-je encore facturé ?

Éventuellement. Si l'état est « Arrêté (Désalloué) », vous n'êtes pas facturé. Si l’état est « Arrêté (Alloué) », vous êtes toujours facturé pour les cœurs virtuels alloués (et non pour la licence du logiciel). Des informations complètes sur les états des machines virtuelles sont disponibles ici. ÉtatFacturationDétails| | |Démarrage en cours|Oui|État de démarrage initial des machines virtuelles lorsqu’elles entrent dans le cycle de démarrage. Cette période est facturée lorsque les machines virtuelles sont exécutées.| |En cours d'exécution (Démarrée)|Oui|L’état de démarrage de la machine virtuelle.| |Arrêté|Oui|Vous êtes facturé pour les cœurs alloués (et non pour la licence logicielle). Remarque : pour mettre une machine virtuelle en état « Arrêté », utilisez l’option d’alimentation à partir de la machine virtuelle, et non du portail Microsoft Azure Classic.| |Supprimé (Désalloué)|Non|Les cœurs n’étant plus alloués à la machine virtuelle, ils ne sont plus facturés. Remarque : la seule façon d’arrêter toutes les machines virtuelles dans un service cloud est de supprimer les déploiements intermédiaires et de production.|

Ordinateurs virtuels

Questions et réponses associées

  • Oui, avec License Mobility via Software Assurance, vous pouvez apporter votre propre licence pour tous les produits serveur pris en charge par des machines virtuelles.

  • Un disque temporaire est un stockage directement attaché à la machine virtuelle déployée. Les données stockées sur un disque temporaire sont perdues une fois la machine virtuelle arrêtée. Si vous avez besoin d’un stockage persistant, il existe un certain nombre de types et de tailles de disques de données persistants qui sont chargés séparément. Pour plus d’informations, consultez la page relative à la tarification du stockage. Pour le stockage de machine virtuelle persistant, nous vous recommandons d’utiliser Managed Disks pour profiter de fonctionnalités de gestion, d’une mise à l’échelle, d’une disponibilité et d’une sécurité plus performantes.

  • Découvrez les groupes de sécurité réseau (NSG).

  • Découvrez comment configurer la mise à l’échelle automatique.