Qu’est-ce qu’un intergiciel (middleware) ?

Un intergiciel est un logiciel qui se trouve entre un système d’exploitation et les applications qui s’exécutent sur celui-ci. Opérant fondamentalement comme couche de traduction masquée, un intergiciel permet la communication et la gestion des données nécessaires pour des applications distribuées. Il est parfois assimilé à une tuyauterie, car il connecte deux applications de façon à ce que les données et bases de données puissent aisément circuler via le « tuyau ». L’utilisation d’un intergiciel permet aux utilisateurs d’effectuer des requêtes telles qu’envoyer des formulaires sur un navigateur web, ou permettre à un serveur web de renvoyer des pages web dynamiques en fonction du profil de l’utilisateur.

Il existe, par exemple, des intergiciels dédiés à la gestion de base de données, au service d’applications, au traitement des messages, à la navigation sur le web ou à la surveillance du traitement des transactions. Chaque programme fournit généralement des services de messagerie afin que différentes applications puissent communiquer entre elles via des infrastructures de messagerie telles que SOAP (Simple Object Access Protocol), REST (Representational State Transfer), JSON (JavaScript Object Notation) et autres services Web. Si tous les intergiciels offrent des fonctions de communication, le choix de la solution appropriée pour une entreprise dépend du service utilisé et du type d’informations à communiquer. Les services concernés sont, par exemple, l’authentification de sécurité, la gestion des transactions, les files d’attente de messages, les serveurs d’applications, les serveurs Web ou les annuaires. Un intergiciel peut également être utilisé pour effectuer un traitement distribué avec des actions se produisant en temps réel, plutôt que des échanges incessants de données.

Produits et services associés

Service Fabric

Connectez-vous à des environnements de cloud privés et publics