Qu’est-ce que le partitionnement de base de données ?

Le partitionnement de base de données est un type de partitionnement horizontal qui divise les grandes bases de données en composants plus petits, qui sont plus rapides et plus faciles à gérer. Une partition est une partition individuelle qui existe sur une instance de serveur de base de données distincte pour répartir la charge. Le partitionnement automatique ou partitionnement de données est nécessaire lorsqu’un jeu de données est trop volumineux pour être stocké dans une base de données unique.

À mesure que la taille de la base de données et le nombre de transactions augmentent, le temps de réponse d’interrogation de la base de données augmente également. Les coûts associés à la maintenance d’une base de données volumineuse peuvent également monter en flèche en raison du nombre et de la qualité des ordinateurs dont vous avez besoin pour gérer votre charge de travail. En revanche, les partitions de données présentent moins de configurations matérielles et logicielles et peuvent être gérés sur des serveurs moins onéreux.

Produits et services associés

Azure Cosmos DB

Service de base de données multimodèle distribué à l’échelle mondiale

Azure SQL Database

Service de base de données cloud relationnel intelligent

Base de données Azure pour MySQL

MySQL Community entièrement managé et de classe Entreprise