termes de cloud computing

Outils d’analytique métier

Outil qui extrait les données des systèmes d’entreprise et qui les intègre à un référentiel, par exemple un entrepôt de données, dans lequel elles peuvent être analysées. Les outils d’analyse vont de la simple feuille de calcul avec fonctions statistiques aux outils sophistiqués d’exploration des données et de création de modèles prédictifs.

Outils de Business Intelligence (BI)

Outils qui traitent de grands volumes de données non structurées dans des livres, des journaux, des documents, des dossiers médicaux, des images, des fichiers, des courriers électroniques, des vidéos etc. pour vous aider à dégager des tendances et à identifier de nouvelles opportunités.

cloud

Métaphore du réseau global, tout d’abord utilisée en référence au réseau téléphonique, et maintenant largement utilisée pour représenter Internet.

cloud bursting

Configuration créée entre un cloud privé et public. Si la totalité de la capacité des ressources est utilisée dans le cloud privé, le trafic dépassant cette capacité est redirigé vers le cloud public à l’aide de la fonction de « cloud bursting ».

cloud computing

Modèle de ressources de calcul dans lequel des serveurs, des applications, des données et d’autres ressources sont intégrés et fournis en tant que service par l’intermédiaire d’Internet. Ces ressources sont souvent virtualisées. En savoir plus sur le cloud computing.

types de cloud computing

Il existe trois types principaux de cloud computing, et d’autres types se développent : SaaS (software as a service) pour les applications web, IaaS (infrastructure as a service) pour l’accès Internet au stockage et au calcul, et PaaS (platform as a service), qui offre aux développeurs les outils nécessaires à la conception et à l’hébergement d’applications web.

Fournisseur de services cloud

Société qui offre des services cloud d’infrastructure, d’application ou de stockage, normalement moyennant une redevance. En savoir plus sur les fournisseurs de services cloud.

stockage dans le cloud

Service qui vous permet de stocker des données en les transférant via Internet ou via un autre réseau vers un système de stockage hors site géré par une organisation tierce. En savoir plus sur Azure Storage.

réseau d’ordinateurs

Groupes d’ordinateurs mis en réseau qui agissent ensemble pour traiter des tâches volumineuses, par exemple l’analyse de jeux de données ou la modélisation de phénomènes météorologiques. Le cloud computing permet de regrouper et d’utiliser des ordinateurs en réseau pendant un temps donné pour un objectif spécifique, en ne payant que ce que vous utilisez, ce qui élimine le temps et l’argent nécessaires à l’achat et au déploiement des ressources par vous-même.

informatique élastique

Possibilité d’approvisionner et d’annuler l’approvisionnement de ressources de calcul par ordinateur, de mémoire et de stockage pour faire face aux fluctuations de la demande, sans se préoccuper de prévoir la capacité et les ressources techniques pour les pics de demande.

cloud hybride

Cloud regroupant des clouds publics et privés, liés par une technologie leur permettant de partager des données et des applications. Le cloud hybride offre plus de possibilités de déploiement et une plus grande flexibilité aux entreprises, qui peuvent monter ou descendre en puissance.

infrastructure as a service (IaaS)

Environnement informatique virtuel fournit sous forme de service via Internet par un fournisseur. L’infrastructure peut comprendre les serveurs, des équipements réseau et des logiciels. Ce concept est également appelé HaaS (Hardware as a service). Découvrez les avantages d’IaaS.

Microsoft Azure

Plateforme cloud de Microsoft, une collection de plus en plus importante de services intégrés, avec offres IaaS (Infrastructure as a service) et PaaS (Platform as a service). En savoir plus sur Azure.

intergiciel (middleware)

Logiciel qui se trouve entre le système d’exploitation et les applications qui s’y exécutent. Il permet la communication et la gestion des données des applications distribuées, par exemple les applications cloud. Il permet par exemple d’accéder aux données d’une base de données par l’intermédiaire d’une autre base de données. Il peut s’agir par exemple de serveurs web, de serveurs d’applications et de systèmes de gestion de contenu.

platform as a service (PaaS)

Plateforme informatique (système d’exploitation et autres services) proposée comme service via Internet par un fournisseur. Il peut s’agir par exemple d’un environnement de développement d’applications auquel vous pouvez vous abonner pour commencer à l’utiliser dès maintenant. Azure propose une solution PaaS. Découvrez les avantages de PaaS.

cloud privé

Services offerts via Internet ou via un réseau interne privé à certains utilisateurs, et non au grand public.

cloud public

Services offerts via l’Internet public et accessible à tous ceux qui le souhaitent.

software as a service (SaaS)

Application proposée par un fournisseur via Internet. Également appelée application hébergée. Il n’est pas nécessaire d’acheter l’application, de l’installer ni de l’exécuter sur les ordinateurs des utilisateurs. Les fournisseurs SaaS étaient auparavant appelés ASP, ou fournisseurs de services d’application. Découvrez les avantages de SaaS.

machine virtuelle

Fichier (généralement appelé image) qui se comporte comme un ordinateur réel. Il est possible d’exécuter plusieurs machines virtuelles simultanément sur un même ordinateur physique. En savoir plus sur les machines virtuelles Azure.

virtualisation

Création d’une version virtuelle plutôt que physique d’un environnement informatique, avec matériel, système d’exploitation, périphérique de stockage, etc.