Maintenance prédictive

Améliorez la fiabilité de vos équipements avec la maintenance prédictive

La démonstration suivante est un exemple de la façon dont Rockwell Automation a créé une plateforme de portail intégrée pour transformer son activité.

Beaucoup de leurs actifs étant situés dans des endroits éloignés, il était auparavant très difficile et fastidieux de surveiller cet équipement, sans parler de comprendre ses performances. En les connectant à Microsoft Azure, Rockwell Automation peut à présent afficher des informations sur l’intégrité et les performances des actifs en temps réel, surveiller les fenêtres de service et effectuer une maintenance préemptive des pièces et de l’équipement avant qu’un incident ne se produise. La quantité de données précédemment inexploitées permet à Rockwell Automation d’analyser des pièces spécifiques pour déterminer la durée de vie ou optimiser les performances optimales, transformant ainsi la façon dont la société et ses clients réalisent leurs activités.

Ces services cloud ouvrent un large éventail de nouvelles possibilités. Par exemple, l’équipement impliqué dans l’extraction, le transport, le raffinage et la vente de pétrole est coûteux et robuste et provient de centaines de fabricants. Avec l’Internet des objets (IoT), Rockwell Automation étend ses systèmes qui surveillent ces précieux actifs et utilise ces données pour effectuer une maintenance prédictive et même préventive. Les solutions Azure IoT ont le potentiel de transformer la chaîne d’approvisionnement pétrolière et de produire des résultats en termes de productivité globale qui pourraient finalement s’avérer rentables à la pompe.

Tableau de bord

Résumé des KPI

Alertes et avertissements

Détails de l’actif

Résolution de l’alerte

Étape 1 sur 3

Monitoring à distance en temps réel

Les opérateurs peuvent voir en temps réel l’emplacement et l’état d’intégrité de l’ensemble de l’infrastructure sur le tableau de bord.

Étape 2 sur 3

Voir l’état et l’emplacement de l’actif

La compréhension de l’intégrité des actifs est essentielle, car tout incident générant une perte de temps peut être extrêmement coûteux pour les volumes de production et les contrats d’approvisionnement.

Étape 3 sur 3

Assurer le suivi des sites distants

Alors qu’un site était visité environ une fois tous les six mois pour y effectuer une maintenance de routine, son état peut maintenant être suivi en temps réel.

Étape 1 sur 2

Suivre les métriques métiers en temps réel

Les données de site et de production critiques sont regroupées pour résumer les KPI métiers importants, en les suivant par rapport aux objectifs et aux seuils tout au long de la journée ou de la période de production.

Obtenez des résultats en temps réel à partir d’actifs qui, traditionnellement, pourraient ne pas être surveillés pendant des jours, des semaines ou des mois

Étape 2 sur 2

Intégration avec les systèmes actuels

Les données de capteur en temps réel peuvent être combinées avec des informations provenant d’autres sources externes, ou même d’autres systèmes d’entreprise tels que les services CRM ou ERP.

Étape 1 sur 3

Alertes et avertissements en temps réel

Les alertes sont escaladées en temps réel à l’attention de l’opérateur. Il est possible de traiter les pannes rapidement via le portail personnalisé ou d’arrêter les machines via des commandes envoyées depuis le tableau de bord.

Étape 2 sur 3

Prédire les défaillances matérielles

Fait important, certaines alertes sont prédites. La maintenance peut être effectuée avant une défaillance lorsque les données révèlent une situation ou une tendance que le modèle de prédiction reconnaît comme problématique.

Étape 3 sur 3

Résoudre les problèmes avant qu’ils ne dégénèrent

L’opérateur peut sélectionner l’erreur critique de plus haute priorité qui n’est pas déjà résolue ou surveillée.

Étape 1 sur 3

Analyser les flux de données en temps réel

Le tableau de bord ingère des données en temps réel. À ce niveau, les performances de production réelles et l’état d’intégrité d’un actif donné peuvent être surveillés.

Étape 2 sur 3

Donner aux décideurs les moyens d’agir

Ces données permettent aux décideurs de prévoir un travail planifié ou non, d’organiser des fenêtres de maintenance ou de prévoir les résultats de production à partir d’actifs qui pourraient se trouver sur des sites distants.

Étape 3 sur 3

Effectuer la maintenance avant la défaillance d’un actif

Dans cet exemple, un ventilateur fait l’objet d’un avertissement prédictif critique. Il échouera dans quelques jours et provoquera l’arrêt de l’actif. Il n’a par ailleurs pas dépassé la durée de vie standard pour une telle pièce. L’opérateur peut sélectionner la pièce spécifique pour prendre les mesures nécessaires.

Étape 1 sur 5

Prendre des mesures et résoudre le problème

Les détails de l’alerte sur le tableau de bord fournissent à l’opérateur des informations spécifiques sur la pièce et le problème identifié. Cela comprend le numéro de série, le numéro de pièce et même l’inventaire et l’emplacement des articles de remplacement.

Étape 2 sur 5

Analyser l’impact métier

La prédiction de la défaillance indique que le ventilateur du filtre à air sera défaillant avant qu’il ne fasse l’objet d’une maintenance de routine. Cela entraînera un arrêt de l’actif provoquant une perte de temps.

Étape 3 sur 5

Analyser les données en temps réel

Les données en temps réel sont ingérées à partir d’appareils sur le terrain et affichées dans le portail. L’opérateur peut surveiller le flux de données en temps réel pour vérifier que les alertes et les informations fournies sont correctes. Le seuil de l’alerte est également affiché afin que l’utilisateur puisse facilement voir le suivi par rapport au fonctionnement normal.

Étape 4 sur 5

Créer des tickets de service

L’opérateur peut créer un ticket pour demander au personnel de maintenance de remplacer la pièce afin que l’actif reste opérationnel. Il a également des informations et des données lui permettant de procéder à des analytiques métiers et d’apporter des modifications aux opérations en fonction du résultat.

Étape 5 sur 5

Créer des tickets de service

L’opérateur peut créer un ticket pour demander au personnel de maintenance de remplacer la pièce afin que l’actif reste opérationnel. Il a également des informations et des données lui permettant de procéder à des analytiques métiers et d’apporter des modifications aux opérations en fonction du résultat.