Mise à jour n°3 : Continuité des activités avec Azure

Publié le 23 avril, 2020

Nous vous remercions pour vos réponses sur les blogs consacrés à la continuité du cloud. Vous êtes nombreux à avoir reconnu l’utilité de ces informations. Nous nous engageons à diffuser de nouvelles publications dès que nous disposerons d’informations supplémentaires.

Chez Microsoft, tandis que la majorité de l’entreprise entame la septième semaine de réorganisation professionnelle et personnelle, nous découvrons de nouvelles façons de travailler, de vivre, d’apprendre et de communiquer. Nous apprenons également auprès de vous, nos clients et partenaires. Nous nous adaptons tous et sommes reconnaissants pour les commentaires que nous recevons ainsi que la confiance de nos clients dans notre offre de services cloud.

En tant qu’acteur principal dans le domaine de la technologie au service de ceux qui sont en première ligne dans cette crise sanitaire d’envergure mondiale, en tant que fournisseur de services cloud approuvé pour garantir que vos investissements en matière de technologie continuent à vous satisfaire, et en tant qu’entreprise engagée à fournir de l’aide pour permettre aux organisations de s’adapter aux besoins en constante évolution, nous sommes plus que jamais présents pour fournir le support nécessaire pour aider les personnels à travailler aussi normalement que possible en cette période de bouleversement.

Pour une efficacité optimale, nous continuons à concentrer nos efforts dans deux principaux domaines :

  1. Aider nos clients à traiter les besoins les plus urgents.
  2. Garantir que Microsoft Azure continue à évoluer pour répondre à la nouvelle demande.

La suite de ce billet présente tout ce que nous avons mis en œuvre pour servir ces deux objectifs de continuité pour les organisations, les entreprises et leurs employés, dans le monde entier.

Aider nos clients à traiter les besoins les plus urgents

Dans notre portefeuille de services cloud, nous travaillons avec un groupe diversifié de clients et d’organisations à l’échelle mondiale. Bien que leurs domaines et les besoins de leurs clients soient uniques, leurs attentes envers les fournisseurs de services cloud se rejoignent. Les thèmes du travail à distance, des cours à distance, des insights en temps réel et de l’analytique sont couramment cités comme les besoins les plus urgents actuellement.

Voici quelques exemples of de ce travail en action :

Tandis que les entreprises et les écoles du monde entier privilégient la santé et le bien-être des employés et des élèves, Microsoft Teams, qui s’exécute sur Azure, joue un rôle essentiel pour les aider à rester en contact au moyen de réunions vidéo, d’appels et de conversations. Nous avons enregistré un nouveau record quotidien de 2,7 milliards de minutes de réunion en une journée. St. Luke’s University Health Network est l’une des organisations qui utilisent Teams. Ce réseau d’hôpitaux concerne près d’un million de personnes dans 10 comtés de Pennsylvanie et du New Jersey. En quelques semaines, son fonctionnement et la délivrance des soins ont été complètement transformés avec Teams ; plus de 75 000 téléconsultations ont été menées depuis mi-mars. Cela a permis au réseau de poursuivre les consultations externes indispensables, tout en évitant d’exposer aussi bien les patients que les soignants au coronavirus COVID-19 et en préservant le précieux matériel que constituent les masques et les gants. Des tablettes ont également été installées dans les chambres pour permettre aux médecins de communiquer avec les patients infectés via Teams en limitant les contacts, sans sacrifier l’interaction en face à face entre patients et soignants.

HoloLens 2 et Dynamics 365 Remote Assist sont utilisés en première ligne par les infirmières et les médecins (comme le Dr. Thomas Gregory) pour appliquer la distanciation sociale et limiter les interactions, tout en assurant aux patients un soutien expert à distance grâce à la participation du personnel administratif et l’accès aux données et aux dossiers médicaux des patients. Et pour la première fois, la totalité des 185 étudiants en première année de l’école de médecine de la Case Western Reserve University n’étudient pas sur le campus mais utilisent HoloLens et le logiciel de réalité mixte HoloAnatomy emblématique de l’université, la séparation physique étant essentielle durant la pandémie.

Des centaines de professionnels de santé ont installé la solution Réponse aux urgences des hôpitaux Power Platform, développée avec les services de santé suédois dans la région de Seattle, en vue d’analyser et d’améliorer le suivi des ressources et les outils d’aide à la décision pour les administrateurs d’hôpitaux.

Notre guide de démarrage rapide Data Warehouse pour les associations permet aux associations de déployer facilement les services d’analytique Azure tels que Azure Synapse Analytics et d’utiliser des modèles Power BI prédéfinis en intégrant des exemples de jeux de données tels que le référentiel de données Eau et assainissement de l’Organisation mondiale de la santé, des données conformes à la norme de l’IITA (Initiative internationale pour la transparence de l’aide) et le Common Data Model pour les associations.

Nous avons annoncé récemment la création du modèle de dépistage et de régulation des patients de Dynamics 365 Healthcare Accelerator, un outils conçu pour aider les hôpitaux à mieux gérer un grand nombre de demandes de patients. Le modèle permet d’accéder à un portail contenant des informations sur le COVID-19, un outil simple d’autodiagnostic pour aider les patients à déterminer s’ils présentent un risque de contamination, et un processus automatisé pour la réservation et la réalisation du dépistage du COVID-19.

Le service médical d’urgence de Copenhague fournit des soins d’urgence à environ un tiers de la population danoise. Peu après l’apparition du COVID-19, les appels aux urgences ont presque doublé, soit environ 2 000 appels par jour depuis début mars provenant de personnes inquiètes présentant des symptômes du COVID-19 ou ayant simplement des questions sur la maladie. Le service médical d’urgence de Copenhague fait désormais partie des nombreuses organisations en Europe et ailleurs qui utilisent le service Bot Santé de Microsoft pour dépister et prendre en charge les patients potentiellement atteints du coronavirus.

Garantir qu’Azure continue à évoluer pour répondre à la nouvelle demande

L’impact de la pandémie actuelle offre un bel exemple de la rapidité avec laquelle le cloud computing permet de faire face à de nouveaux enjeux. L’ensemble des services cloud de Microsoft, notamment Teams et d’autres produits Microsoft 365, Dynamics 365 et Azure, ont été mis à l’épreuve dans ce contexte incertain sans précédent. Nous sommes très fiers d’aider nos clients, à l’image de ceux cités précédemment, durant cette période et nous reconnaissons que tout ne se fait pas sans heurts. Nous cherchons à améliorer sans cesse notre conception et nos opérations pour tenir compte de toutes les situations. Avant de partager les améliorations que nous apportons, voici quelques informations d’ordre général sur la création et le fonctionnement d’Azure.

Azure a été conçu pour évoluer rapidement de manière à répondre aux pics de demandes en temps réel. Au cours des dernières années, nous avons constaté une demande phénoménale pour les services Azure. Pour y répondre, nous avons poursuivi le déploiement de nos centres de données, actuellement présents dans 58 régions du monde. Afin de gérer la forte augmentation normale attendue, nous concevons et produisons nos propres composants d’infrastructure (et partageons nos conceptions avec la communauté via le projet Open Compute) et gérons étroitement nos modèles de prévision de la demande stratégique et de la chaîne logistique. En général, dans une région Azure particulière, nous garantissons une capacité de mémoire tampon presque instantanée dans les centres de données et nous conservons une mémoire tampon d’infrastructure supplémentaire entreposée, prête à être expédiée vers les régions connaissant une forte demande.

Le mois dernier, l’utilisation en hausse de Teams pour le travail et l’éducation à distance en raison de la pandémie a atteint un niveau sans précédent. Bien que nous ayons déjà connu des hausses de demandes soudaines dans certaines régions de centres de données ou zones géographiques plus étendues, par exemple suite à des catastrophes naturelles, l’augmentation substantielle de la demande pour Teams en Asie, rapidement suivie par l’Europe, indiquait que nous étions en présence d’un phénomène très différent et de plus en plus mondial. Sans connaître l’ampleur réelle de la nouvelle demande, nous avons prudemment mis en place des limites de ressources temporaires sur les nouveaux abonnements Azure. (Les abonnements existants n’ont pas subi ces restrictions, étant donné que chaque compte client Azure possède un quota défini de services auxquels il peut accéder.) Cela nous a permis de continuer à garantir le quota promis pour tous les clients Azure existants, de hiérarchiser les nouveaux besoins pour les organisations du domaine de la sécurité situées en première ligne dans la gestion de la pandémie, et de prendre en charge le changement radical vers le travail et l’éducation à distance dans Teams.

Dès l’apparition de cette demande croissante pour Teams, nous avons notamment pris les mesures suivantes pour gérer l’augmentation de la demande en infrastructure cloud et réseau :

  • Optimisation et équilibrage de charge de l’architecture de Teams et déploiement rapide de ces améliorations à l’échelle mondiale (à l’aide d’Azure DevOps), sans interruption de l’expérience client. Ce travail est durable, de sorte que nous pourrons gérer les futures augmentations rapides d’utilisation de Teams sans générer de pression sur les besoins en capacité des clients Azure.
  • Expédition de capacité serveur supplémentaire vers les régions spécifiques subissant des contraintes, tout en assurant la sécurité du personnel de nos centres de données et de nos partenaires de la chaîne logistique.
  • Approbation du backlog des demandes de quota des clients, que nous traitons rapidement au quotidien et sommes en bonne voie de terminer au cours des prochaines semaines dans presque toutes les régions.
  • Suppression des restrictions pour les nouveaux abonnements gratuits et avec avantages dans plusieurs régions, pour que tout le monde puisse découvrir les fonctionnalités d’Azure et développer de nouvelles compétences.
  • Affinage de nos modèles de demande Azure. Nos modèles de science de données utilisent ce que nous apprenons de cette pandémie pour mieux prévoir les futures demandes, notamment en ajoutant une prise en charge pour gérer les futurs événements mondiaux tels qu’une pandémie, qui engendre une demande d’utilisation simultanée partout dans le monde.

Nous visons toujours l’excellence de nos opérations et continuerons à partager ce que nous apprenons et mettons en œuvre pour apporter notre aide durant cette période.