Préversion du SDK Azure unifié d’octobre 2019

Publié le 21 octobre, 2019

Principal PM Lead - Azure SDK

Il est temps d’accueillir une nouvelle version des bibliothèques de client Azure Data. Pour l’essentiel, les surfaces d’exposition des API des kits de développement logiciel (SDK) ont été stabilisées en s’appuyant sur vos retours. Nous remercions tous ceux qui ont signalé des problèmes sur GitHub et espérons que les commentaires continueront à affluer.

N’hésitez pas à vous procurer les bibliothèques en préversion du mois d’octobre et à les essayer en leur soumettant des scénarios de performance exigeants, en les intégrant à d’autres services, en tentant de les déboguer ou plus généralement en créant votre scénario pour nous faire part des résultats.

Notre objectif est de publier ces bibliothèques avant la fin de l’année, mais nous sommes guidés par le souci de la qualité ainsi que par vos commentaires et votre participation est essentielle.

Prise en main

Comme pour les trois dernières versions, nous avons créé quatre pages rassemblant toutes les informations clés dont vous avez besoin pour démarrer et apporter vos commentaires. Il s’agit des pages suivantes :

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent explorer le contenu en profondeur, les notes de publication en lien ci-dessus et les journaux des modifications vers lesquels elles pointent fournissent plus de détails sur ce qui a changé. Nous y abordons quelques éléments clés.

Verrouillage des API

Les surfaces d’exposition des bibliothèques Azure Key Vault et Storage sont pratiquement complètes en termes d’API d’après les commentaires que vous nous avez adressés jusqu’à présent. Nous remercions à nouveau tous ceux qui nous ont transmis leurs commentaires. Par ailleurs, si certains d’entre vous ont attendu avant de faire des essais et de donner leur avis, c’est le moment ou jamais.

Prise en charge des API de lot dans Storage

Vous pouvez désormais utiliser des API de traitement par lots avec les SDK pour Storage afin de manipuler simultanément de grandes quantités d’éléments. Pour Java et .NET, vous trouverez un nouveau package de bibliothèque de traitement par lots dans les notes de publication. Pour JavaScript et Python en revanche, la fonctionnalité est disponible dans la bibliothèque principale.

Identifiants communs

Les SDK Azure qui reposent sur Azure Identity facilitent grandement l’obtention d’identifiants pour accéder aux services.

Chaque bibliothèque prend en charge le concept d’un identifiant DefaultAzureCredential et, en fonction de l’environnement dans lequel votre code s’exécute, est capable de sélectionner l’identifiant approprié pour la connexion. Par exemple, si vous écrivez du code après vous être connecté à Visual Studio ou si vous vous êtes connecté à partir de l’interface CLI avec la commande az login, les bibliothèques de client peuvent automatiquement récupérer le jeton de connexion provenant de ces outils. Lorsque vous transférez le code dans un environnement de service, il tente d’utiliser une identité gérée, si disponible. Pour plus d’informations, consultez les fichiers README d’Azure Identity spécifiques à chaque langue.

Collaboration et commentaires en retour

À ce jour, la communauté a signalé des centaines de problèmes liés aux nouveaux SDK, avec des retours allant des problèmes de documentation aux demandes de changement de surface d’exposition des API et aux erreurs. Maintenez cette dynamique. Nous travaillons en toute transparence sur GitHub et vous pouvez faire remonter les problèmes aux adresses suivantes :

En outre, nous sommes ravis d’annoncer notre participation à la conférence Microsoft Ignite de 2019, alors n’hésitez pas à venir nous parler en personne. Pour finir, envoyez-nous vos tweets à l’adresse @AzureSdk.

Lancez-vous gratuitement sur Azure.