Passer la navigation

Amélioration de la disponibilité avec le stockage redondant interzone pour le Stockage sur disque Azure

Publié le 9 septembre, 2021

General Manager, Azure Storage

Dans la mesure où les organisations continuent à accélérer leur adoption du cloud, elles doivent disposer d’une infrastructure fiable pour garantir la continuité des activités et éviter les interruptions coûteuses. Le Stockage sur disque Azure offre une résilience maximale pour toutes les charges de travail avec un taux de défaillance annuel nul et un contrat SLA d’une seule instance pour tous les types de disques, notamment un contrat SLA d’une seule instance de pointe proposant une disponibilité de 99,9 % pour les machines virtuelles Azure utilisant les disques SSD Premium Azure ou les disques de stockage Ultra Azure.

Aujourd’hui, nous continuons nos investissements pour améliorer davantage la fiabilité de notre infrastructure avec la disponibilité générale du stockage redondant interzone (ZRS) pour le Stockage sur disque Azure. Le stockage ZRS vous permet d’augmenter la disponibilité pour vos charges de travail critiques en fournissant la réplication synchrone du stockage de bloc, unique en son genre, dans trois zones d’une région. Vos disques peuvent ainsi tolérer les défaillances zonales qui peuvent se produire en raison de catastrophes naturelles ou de problèmes matériels. Le stockage redondant interzone (ZRS) est actuellement pris en charge pour les disques SSD Premium et SSD Standard Azure.

Nous avons constaté un fort intérêt et reçu de nombreux commentaires de nombreux clients de divers secteurs au cours de notre préversion. Ces clients envisagent d’utiliser le stockage ZRS pour les disques afin d’offrir une plus grande disponibilité pour un large éventail de scénarios, tels que le clustering pour les charges de travail SAP et SQL Server, les applications de conteneur et les applications héritées.

Augmentez la disponibilité de vos applications distribuées ou en cluster

L’année dernière, nous avons annoncé la disponibilité générale des disques partagés pour le Stockage sur disque Azure, qui est le seul stockage de bloc partagé dans le cloud qui prend en charge les applications distribuées et en cluster Windows et Linux. Cette offre unique permet d’attacher et d’utiliser simultanément un même disque à partir de plusieurs machines virtuelles. Vous pouvez ainsi exécuter dans le cloud vos applications d’entreprise les plus exigeantes, comme les bases de données en cluster, les systèmes de fichiers parallèles, les conteneurs persistants et les applications de Machine Learning, sans compromettre les modèles de déploiement connus au nom d’un basculement rapide et de la haute disponibilité. Les clients peuvent maintenant améliorer davantage la disponibilité de leurs applications en cluster, comme l’instance de cluster de basculement SQL (FCI) et SAP ASC/SCS tirant parti du cluster de basculement Windows Server (WSFC), avec la combinaison de disques partagés et de stockage ZRS.

À l’aide des zones de disponibilité pour les machines virtuelles, vous pouvez allouer des machines virtuelles principales et secondaires dans différentes zones pour améliorer la disponibilité ainsi qu’attacher un disque ZRS partagé aux machines virtuelles dans des zones différentes. Si une machine virtuelle principale tombe en panne en raison d’une panne zonale, WSFC bascule rapidement sur la machine virtuelle secondaire, offrant ainsi une disponibilité accrue à votre application. Les clients peuvent également utiliser le stockage ZRS avec des disques partagés pour leurs applications de clustering Linux qui utilisent l’isolation des E/S avec les réservations persistantes SCSI. Les disques partagés sont à présent disponibles sur toutes les tailles de disques SSD Premium et SSD Standard, ce qui vous permet d’optimiser votre infrastructure en tirant parti de différentes options de prix et de performances.

Cluster de basculement Windows Server multi-zone avec disque ZRS partagé

Figure 1 : Cluster de basculement Windows Server multi-zone avec disque ZRS partagé

Tirez parti des disques ZRS avec des clusters Azure Kubernetes Service multi-zones

Les clients peuvent tirer parti des disques ZRS pour leurs applications de conteneur hébergées sur Kubernetes (AKS) multi-zones pour une plus grande fiabilité. Si une zone tombe en panne, AKS bascule automatiquement les pods avec état vers une zone saine en détachant et en attachant les disques ZRS aux nœuds de la zone saine. Nous avons récemment publié la prise en charge des disques ZRS dans AKS via le pilote CSI.

Obtenir une disponibilité plus élevée pour les applications héritées

Vous pouvez obtenir une haute disponibilité pour vos charges de travail à l’aide de la réplication au niveau de l’application entre deux zones (par exemple, SQL Always On). Toutefois, si vous utilisez des logiciels propriétaires propres à un secteur d’activité ou des applications héritées telles que des versions antérieures de SQL Server, qui ne prennent pas en charge la réplication synchrone au niveau de l’application, les disques ZRS offrent une disponibilité améliorée via la réplication au niveau du stockage. Par exemple, si une zone tombe en panne en raison de catastrophes naturelles ou de défaillances matérielles, le disque ZRS reste opérationnel. Si votre machine virtuelle dans la zone affectée devient indisponible, vous pouvez utiliser une machine virtuelle dans une autre zone et attacher le même disque ZRS.

Créer des solutions hautement disponibles et économiques

Pour créer des solutions SaaS (Software-as-a-service) hautement disponibles, les éditeurs de logiciels indépendants peuvent tirer parti des disques ZRS pour augmenter la disponibilité tout en réduisant les coûts. Auparavant, les éditeurs de logiciels indépendants avaient besoin d’héberger des machines virtuelles dans deux zones et de répliquer les données entre les machines virtuelles. Cela entraînait des coûts supplémentaires, car ils devaient déployer deux fois la quantité de disques de stockage localement redondant (LRS) pour conserver deux copies de données dans deux zones et une unité centrale de traitement (UC) supplémentaire pour la réplication des données dans deux zones. Les éditeurs de logiciels indépendants peuvent maintenant utiliser des disques ZRS partagés pour fournir une solution plus économique avec 1,5 fois moins de coûts sur les disques et aucun coût de réplication supplémentaire. En outre, les disques ZRS offrent également une latence d’écriture inférieure à la réplication de machine virtuelle à machine virtuelle des données lorsque la réplication est effectuée par la plateforme. NetApp décrit la valeur fournie par ZRS et ses clients :

« De nombreux clients souhaitent que leurs données soient répliquées entre plusieurs zones pour améliorer la continuité des activités de l’entreprise contre les défaillances zonales et réduire les temps d’arrêt. Le stockage ZRS pour le Stockage sur disque Azure combiné avec les disques partagés change véritablement la donne, car il nous permet d’améliorer la disponibilité de notre solution, permet aux applications d’atteindre leurs performances optimales et réduit les coûts de réplication en déchargeant la réplication vers l’infrastructure backend. NetApp est ravi d’étendre sa solution de haute disponibilité CVO avec les disques ZRS, car cela nous permet de fournir une solution à haute disponibilité complète à des coûts réduits pour nos clients communs. », Rajesh Rajaraman, directeur technique senior chez NetApp

Performances pour les disques ZRS

Les E/S par seconde et la bande passante fournies par les disques ZRS sont les mêmes que les disques LRS correspondants. Par exemple, un disque P30 (128 Gio) LRS SSD Premium fournit 5 000 E/S par seconde et un débit de 200 Mo/s, ce qui est identique pour un disque P30 ZRS SSD Premium. La latence de disque pour le stockage ZRS est supérieure à celle du stockage LRS en raison de la copie interzone des données.

Bien démarrer

Pour plus d’informations sur la tarification du stockage ZRS pour les disques SSD Premium et SSD Standard avec ZRS, consultez la page de tarification du Stockage sur disque Azure.

Les disques avec ZRS sont actuellement disponibles dans certaines régions et d’autres régions seront bientôt disponibles. Consultez la documentation sur les disques ZRS pour en savoir plus sur les régions prises en charge et découvrir comment :

  1. Créer une machine virtuelle avec des disques de données et de système d’exploitation ZRS.
  2. Créer plusieurs machines virtuelles dans différentes zones à l’aide d’un disque ZRS partagé.
  3. Créer des groupes de machines virtuelles identiques (VMSS) avec des disques de données et de système d’exploitation ZRS.

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur les disques ZRS. Veuillez nous envoyer un e-mail à l’adresse AzureDisks@microsoft.com.