Passer la navigation

GAIA-X offre une nouvelle prise en charge avec le connecteur de données européen Eclipse

Publié le 21 septembre, 2021

Corporate Vice President and Distinguished Architect, CLOUD + AI

Les données ont un rôle de plus en plus important dans le renforcement des modèles d’entreprise et dans l’offre de services publics améliorés, mais la majeure partie de leur potentiel reste inexploitée. Le partage de données est un élément essentiel à la promesse de déblocage de nouvelles opportunités commerciales et à la croissance économique élargie pour tous les secteurs. L’Europe a été pionnière pendant des années sur la nécessité d’étendre la participation du secteur en matière de partage de données. Le partage de données B2B (Business-to-Business) est également un concept fondamental de GAIA-X, une initiative visant à créer une infrastructure de données fédérée. Le mois dernier, une coalition d’organisations européennes de pointe a annoncé l’arrivée d’Eclipse Dataspace Connector (EDC), un projet open source européen permettant le partage de données multicloud B2B basé sur des stratégies. L’EDC a été présenté au GAIA-X Hackathon à Munich, les 30 et 31 août 2021.

Partage de données multicloud entre les organisations

La transmission de données d’une organisation à une autre est un problème technique qui a été résolu d’innombrables manières différentes. En quoi ce projet diffère-t-il ? Songez à une grande entreprise de fabrication avec son département de conception recourant à des logiciels d’ingénierie s’exécutant sur AWS, ses systèmes d’usine s’exécutant sur Azure, ses systèmes de gestion de la chaîne logistique hébergés par SAP et ses services cloud personnalisés pour les ventes et le marketing hébergés par Deutsche Telekom. En plus de cela, ils souhaitent échanger des données dans leur chaîne logistique avec leurs partenaires qui ont des systèmes aussi compliqués. Chaque entreprise peut souhaiter partager des données, mais comment faire en présence de plusieurs clouds et systèmes locaux tout en respectant les stratégies de partage de données, ainsi que les lois en matière de confidentialité et de sécurité ? En outre, quel système de gestion des identités peut répondre aux exigences en termes de souveraineté et de fédération des données ?

EDC est constitué de composants open source qui activent un partage de données fédéré multicloud basé sur des stratégies, en se référant aux principes européens de souveraineté des données. Chaque partie associée au partage et à la consommation de données doit disposer d’une identité numérique valide qui lui confère le niveau de souveraineté souhaité en fonction de ses besoins organisationnels. Chaque partie doit également être en mesure de préciser les stratégies dans le cadre desquelles elle est amenée à échanger des données et à les mettre en œuvre. Enfin, le partage des données doit être sécurisé et efficace.

Activation de l’innovation des données pour les entreprises modernes

Les banques développent et fournissent des services financiers dans le cloud, les fournisseurs de contenu multimédia disposent de services de diffusion en continu dans le cloud, les compagnies aériennes offrent des services de création de tickets et de planification des vols dans le cloud. En somme, la plupart des entreprises modernes sont des fournisseurs de services cloud auprès de leurs clients. Ainsi, chaque entreprise, chaque fournisseur de services cloud, doit mettre en place un partage de données approuvé. D’autres problèmes doivent être résolus, tels que la sémantique des données et les pratiques de gouvernance internes associées aux décisions commerciales pour le partage ou la réception de données. Toutefois, la mise en place des premières couches de cette structure complexe est une étape importante pour l’activation de la croissance basée sur l’innovation des données.

Le fait qu’il s’agisse d’une solution européenne, régie par une base logicielle open source européenne et mise en œuvre par des organisations qui s’engagent à protéger les valeurs européennes est essentiel à son acceptation dans le processus GAIA-X. Microsoft se réjouit de soutenir ce projet avec le Fraunhofer Institute for Software and Systems Engineering ISST, Daimler TSS, BMW Group, Deutsche Telekom, Amazon AWS, SAP, Bosch, HPE, ZF Friedrichshafen et GAIA-X AISBL, ainsi que l’International Data Spaces Association.

En savoir plus sur l’Eclipse Dataspace Connector

Au cours des récentes présentations à Munich, la communauté a pu démontrer la première mise en œuvre opérationnelle de l’EDC et a exposé la phase de travail suivante. Nous nous réjouissons de nous engager dans la résolution des défis liés aux fournisseurs inter-organisations et inter-clouds, en compagnie de clients, partenaires, concurrents et décideurs. C’est ensemble que nous irons plus loin. La communauté EDC aura besoin des contributions de nombreux esprits brillants. Consultez le référentiel GitHub. Rejoignez-nous pour commencer à contribuer. La collaboration ouverte est essentielle pour saisir les opportunités qu’offrira l’économie numérique.