Annonce de la prise en charge des conteneurs Windows Server dans Azure Kubernetes Service (préversion)

Publié le 17 mai, 2019

Principal PM Manager, Container Platform

Kubernetes s'attaque au monde du développement d'applications. Plus tôt ce mois-ci, nous avons présenté Azure Kubernetes Service (AKS) comme le service de calcul à la croissance la plus rapide de l'histoire d'Azure. Des clients tels que Siemens Healthineers, Finastra, Maersk et Hafslund ont pris conscience des avantages qu'offre AKS en matière de facilité de déploiement, de gestion et de mise à l'échelle des applications, le tout sans avoir à se soucier de la maintenance des infrastructures.  À mesure que la communauté grandit et que les chiffres de l'adoption augmentent, Kubernetes évolue également, en introduisant des fonctionnalités plus conviviales pour les entreprises et en englobant davantage de scénarios.  Le lancement de la prise en charge au niveau production des conteneurs Windows Server témoigne de cette évolution.

Nous avons aujourd'hui le plaisir de vous annoncer le lancement de la préversion des conteneurs Windows Server dans Azure Kubernetes Service (AKS) pour les versions les plus récentes, 1.13.5 et 1.14.0.  Les conteneurs Windows Server peuvent désormais être déployés et orchestrés dans AKS, ce qui ouvre de nouvelles opportunités de migration et de modernisation des applications Windows Server dans Azure.

Nos clients disposent d'applications exécutées sous Linux et Windows. Conformément à vos demandes de prise en charge, il est désormais possible de gérer les conteneurs Windows et Linux côte à côte dans le même cluster Kubernetes avec exactement les mêmes API, les mêmes outils et la même prise en charge, ce qui ouvre la voie à une multitude de nouveaux scénarios. Par exemple, vous pouvez maintenant ajouter des pools de nœuds Windows au Réseau virtuel existant, ou déployer un conteneur Linux exécutant un proxy inverse ou un cache Redis et une application IIS dans un conteneur Windows du même cluster Kubernetes, et même au sein de la même application, le tout avec une expérience de surveillance et des pipelines de déploiement cohérents.

L'exécution de conteneurs Windows Server dans AKS (préversion) vous permet également de continuer à tirer parti de nombreux services et fonctionnalités Azure existants qui facilitent grandement le développement et la gestion des applications Kubernetes ; par exemple :

  • Gérez facilement le cycle de vie des conteneurs Linux et Windows via Azure Container Registry, qui prédéfinit toutes les images de base des conteneurs. Pour réduire la latence réseau ou répondre aux exigences de conformité les plus strictes, Container Registry peut automatiquement géorépliquer les images des conteneurs dans le centre de données le plus proche de vos utilisateurs.
  • Fournissez des applications plus rapidement sur n'importe quel système d'exploitation avec un pipeline de déploiement standardisé. L'intégration d'Azure DevOps à AKS permet d'automatiser facilement la validation, les tests, le contrôle de validité et la mise en production en quelques étapes seulement.
  • Bénéficiez d'insights sur les performances et l'intégrité de votre cluster Kubernetes et de vos charges de travail avec une expérience de surveillance complète à l'aide d'Azure Monitor.

Il est maintenant temps de vous familiariser avec les conteneurs Windows Server dans Azure Kubernetes Service (préversion), et nous attendons avec impatience vos commentaires sur ces nouvelles fonctionnalités et expériences. Si vous débutez dans Kubernetes, regardez ces vidéos consacrées à Kubernetes proposées par Brendan Burns, l'un des cofondateurs de Kubernetes, pour en apprendre davantage sur son fonctionnement sous Windows et Linux.

Nous profitons de ce billet de blog pour remercier tous les contributeurs et clients, sans lesquels l'annonce d'aujourd'hui n'aurait pas été possible.  Nous sommes fiers d'appartenir à la grande communauté de Kubernetes.