Annonce de la disponibilité générale du Magasin des requêtes Azure SQL Data Warehouse

Publié le 31 janvier, 2019

Principal Program Manager, Azure SQL Data Warehouse

Depuis notre annonce de préversion, des centaines de clients ont activé le Magasin des requêtes afin d’obtenir des éclairages sur les performances des requêtes. Nous sommes ravis de partager la disponibilité générale du Magasin des requêtes dans le monde entier pour Azure SQL Data Warehouse.

Le Magasin des requêtes collecte automatiquement un historique des requêtes, des plans et des statistiques d’exécution, et les conserve pour que vous puissiez les passer en revue dans le cadre de la supervision de votre entrepôt de données. Il sépare les données par fenêtres de temps afin que vous puissiez voir les modèles d’utilisation des bases de données et comprendre à quel moment des changements de plan se produisent.

Trois bonnes raisons d’utiliser le Magasin des requêtes dès à présent

1. Trouver le texte complet de n’importe quelle requête : Les affichages de catalogue sys.query_store_query et sys.query_store_query_text comportent le texte complet des requêtes exécutées dans votre entrepôt de données au cours des sept derniers jours.

SELECT
     q.query_id
     , t.query_sql_text
FROM
     sys.query_store_query q
     JOIN sys.query_store_query_text t ON q.query_text_id = t.query_text_id;

2. Trouver vos principales requêtes en cours d’exécution : Le Magasin des requêtes assure le suivi de toutes les exécutions de requête dans le cadre de la revue. Un entrepôt de données surchargé peut recevoir des milliers ou des millions de requêtes exécutées quotidiennement. En utilisant les affichages de catalogue du Magasin des requêtes, vous pouvez obtenir les requêtes les plus exécutées pour une analyse plus approfondie :

SELECT TOP 10
       q.query_id                    [query_id]
       , t.query_sql_text            [command]
       , SUM(rs.count_executions)    [execution_count]
FROM
       sys.query_store_query q
       JOIN sys.query_store_query_text t ON q.query_text_id = t.query_text_id
       JOIN sys.query_store_plan p ON p.query_id = q.query_id
       JOIN sys.query_store_runtime_stats rs ON rs.plan_id = p.plan_id
GROUP BY
       q.query_id , t.query_sql_text ORDER BY 3 DESC;

3. Trouver les temps d’exécution d’une requête : Query rassemble également les statistiques d’exécution des requêtes pour vous aider à vous concentrer sur les requêtes dont l’exécution varie. Cette fluctuation peut être due à diverses raisons, comme le chargement d’un grand nombre de nouvelles données.

SELECT
       q.query_id               [query_id]
       , t.query_sql_text       [command]
       , rs.avg_duration        [avg_duration]
       , rs.min_duration        [min_duration]
       , rs.max_duration        [max_duration]
FROM
       sys.query_store_query q
       JOIN sys.query_store_query_text t ON q.query_text_id = t.query_text_id
       JOIN sys.query_store_plan p ON p.query_id = q.query_id
       JOIN sys.query_store_runtime_stats rs ON rs.plan_id = p.plan_id
WHERE
       q.query_id = 10
       AND rs.avg_duration > 0;

Mise en route immédiate

Le Magasin des requêtes est disponible dans toutes les régions pour toutes les générations de SQL Data Warehouse sans frais supplémentaires. Vous pouvez activer le Magasin des requêtes en exécutant la commande ALTER DATABASE <nom de la base de données> SET QUERY_STORE = ON;.

Pour commencer, vous pouvez lire la rubrique de présentation de la surveillance des performances à l’aide du Magasin des requêtes. La liste complète des opérations prises en charge est disponible dans la documentation des affichages de catalogue du Magasin des requêtes.

Étapes suivantes

Azure SQL Data Warehouse continue à jouer un rôle de premier plan dans les domaines de la sécurité, de la conformité, de la confidentialité et de l’audit. Pour plus d’informations, reportez-vous au livre blanc intitulé « Guide pour l’amélioration de la protection de la vie privée et le respect des exigences du Règlement général sur la protection des données avec la plateforme Microsoft SQL » disponible dans le Centre de gestion de la confidentialité Microsoft ou reportez-vous à notre documentation « Sécuriser une base de données dans SQL Data Warehouse ».