• 2 min read

Annonce de la préversion de Rapports de sauvegarde

Nous avons présenté dernièrement une nouvelle solution, Explorateur de sauvegarde, qui permet aux administrateurs de sauvegarde d’effectuer une surveillance en temps réel de leurs sauvegardes, et ainsi de gagner en efficacité dans leurs opérations quotidiennes.

Nous avons présenté dernièrement une nouvelle solution, Explorateur de sauvegarde, qui permet aux administrateurs de sauvegarde d’effectuer une surveillance en temps réel de leurs sauvegardes, et ainsi de gagner en efficacité dans leurs opérations quotidiennes.

Mais que diriez-vous de pouvoir également gérer de manière proactive votre espace de sauvegarde ? Aimeriez-vous tirer parti d’un outil pour libérer le potentiel latent de vos métadonnées de sauvegarde pour prendre des décisions commerciales plus éclairées ?

Par exemple, il apparaîtrait fort utile à n’importe quelle entreprise de suivre une méthode systématique pour prévoir l’utilisation des sauvegardes. Il s’agit généralement d’analyser l’augmentation du stockage de sauvegarde dans le temps pour un locataire, un abonnement, un groupe de ressources donné ou pour des charges de travail individuelles. Une telle analyse exige la double capacité d’agréger des données sur une longue durée et de les présenter de manière à permettre au lecteur d’en tirer rapidement des insights.

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de présenter la préversion publique de Rapports de sauvegarde. En tirant parti des journaux Azure Monitor et d’Azure Workbooks, Rapports de sauvegarde sert de destination centralisée pour effectuer le suivi de l’utilisation, auditer les sauvegardes et les restaurations, et identifier les tendances principales à différents niveaux de granularité.

Avec ces rapports, vous pouvez répondre aux questions telles que « quels éléments de sauvegarde consomment le plus de stockage ? », « sur quelles machines les sauvegardes ont-elles tendance à ne pas fonctionner ? » et « quelles sont les principales causes de l’échec d’un travail de sauvegarde ? ».

Principaux avantages

  1. Rapports sans frontières : Les Rapports de sauvegarde fonctionnent sur différents types de charge de travail pris en charge par Sauvegarde Azure. Cela comprend les charges de travail Azure telles que Machines virtuelles Azure, SQL dans Machines virtuelles Azure, SAP HANA/ASE dans Machines virtuelles Azure, ainsi que les charges de travail locales telles que Data Protection Manager (DPM), serveur de sauvegarde Azure et Agent Azure Backup. Ces rapports peuvent agréger des informations provenant de nombreux coffres, abonnements et régions différents. Si vous êtes un utilisateur Azure Lighthouse doté d’un accès délégué aux abonnements ou aux espaces de travail Log Analytics de vos clients, vous pouvez également consulter les données de rapport dans l’ensemble de vos locataires au sein d’un seul et unique écran.
  2. Fonctionnalités enrichies de découpage, décorticage et exploration : Rapports de sauvegarde propose un éventail de filtres et d’expériences de visualisation qui vous permettent, en tant qu’administrateur de sauvegarde, de réduire facilement la portée de votre analyse et d’en tirer des insights utiles. Vous pouvez également décortiquer les propriétés spécifiques d’un élément de sauvegarde, telles que le type d’élément de sauvegarde, l’état de protection, etc.
  3. Expérience basée sur Azure native : Les Rapports de sauvegarde peuvent être consultés directement sur le portail Azure sans avoir besoin d’acheter d’autres licences logicielles. Cette intégration native permet également de naviguer aisément entre les tableaux de bord individuels pour les éléments de sauvegarde et les coffres, afin de prendre des mesures.

Notez que les Rapports de sauvegarde commenceront à afficher des données pour la sauvegarde de partage de fichiers Azure pour chaque région dès que la sauvegarde de partage de fichiers Azure sera disponible généralement.

Bien démarrer

Pour commencer à utiliser les Rapports de sauvegarde, vous devrez d’abord configurer vos coffres de sorte qu’ils envoient des données de diagnostic à Log Analytics. Pour faciliter cette opération, nous avons créé une stratégie Azure intégrée qui active automatiquement les diagnostics Log Analytics pour tous les coffres d’une étendue définie.

Une fois que tous vos coffres sont configurés de manière à envoyer ces données à Log Analytics, il vous suffit d’accéder à un coffre et de cliquer sur l’élément de menu Rapports de sauvegarde.

  Lien rapide vers Rapports de sauvegarde dans le tableau de bord du coffre Recovery Services

Cette action ouvre un rapport qui regroupe les données de l’ensemble de votre espace de sauvegarde. Il vous suffit de sélectionner un ou plusieurs espaces de travail LA pour afficher les données.

Onglet Résumé de Rapports de sauvegarde

Prochaines étapes