Mobilité dans l’entreprise avec les nouveaux services et SDK Azure Maps

Publié le 11 février, 2019

Principal PM Manager, Azure Maps

La question de la mobilité se retrouve dans tous les problèmes les plus complexes auxquels font face aujourd’hui les villes et les espaces urbains. Les mouvements des personnes et des objets sont aussi bien sources d’opportunités que sources de chaos, aggravant les problèmes de circulation, de pollution et d’écarts de qualité de vie. Aujourd’hui, Azure Maps s’inscrit dans l’extension des offres sur notre plateforme, avec de nouvelles capacités sous forme de kits de développement logiciel et de services cloud pour aider les entreprises, les partenaires et les villes à créer des solutions pour visualiser, analyser et optimiser les problèmes de mobilité.

Les services que nous présentons sont conçus exclusivement pour répondre aux besoins des clients professionnels d’aujourd’hui : des fonctionnalités d’analyse en temps réel puissantes et des expériences transparentes à l’écran, avec des services de sécurité robustes.

Tout d’abord, les services suivants passent de la préversion publique à la disponibilité générale : Route Range {Isochrones}, Get Search Polygon et Satellite and Hybrid Imagery. Nous ajoutons aussi plusieurs nouveaux services. Nous améliorons la structure de carte avec de nouvelles mosaïques en relief ombrées et un compositeur d'images pour que les interactions avec nos cartes soient plus esthétiques, plus utiles et plus puissantes. Nous ajoutons aussi les services Spatial Operations, qui proposent de puissantes fonctionnalités d’analyse utilisées actuellement dans les applications de mobilité et dans d’autres secteurs, ainsi qu’un nouveau kit de développement logiciel (SDK) Android et un nouveau SDK web, qui offrent aux clients Azure les outils leur permettant de prendre plus rapidement des décisions mieux informées. Et comme la confidentialité et la sécurité restent au cœur de nos priorités, Azure Maps intègre désormais de façon native Azure Active Directory, ce qui renforce la sécurité de l’accès à nos services, tout en offrant à nos clients la possibilité de définir des rôles et des restrictions.

Ces services permettront aux clients Azure de se décharger des frais d’hébergement et de traitement des données des cartes, tout en bénéficiant de nombreuses cartes et de services de cartographie de qualité, en toute sécurité, et avec le taux d’actualisation le plus rapide actuellement. Ce taux d’actualisation des données et des services est renforcé par l’annonce récente du partenariat avec TomTom, qui s’est engagé à transférer ses charges de travail de création de cartes sur le cloud Azure, réduisant ainsi de façon importante le délai entre la création et la mise à disposition des utilisateurs.

Android SDK (préversion)

Même si le SDK web Azure Maps peut fonctionner dans un contrôle web sur les plateformes mobiles, de nombreux développeurs préfèrent une prise en charge native pour pouvoir interagir avec les autres composants natifs et disposer de ces capacités dans le code natif… Java != JavaScript. Afin d’aider ceux de nos clients qui dépendent d’applications sur Android, Azure Maps distribue un kit de développement logiciel Android, avec rendu des cartes et de la circulation, dessin, gestion des événements et utilisation de tous nos canevas de cartes. Vous pouvez également vous connecter à d’autres services Azure Maps, comme la recherche et le routage via les API des services Azure Maps.

Azure Maps

Spatial Operations (préversion)

L’analyse des données est le nœud de l’Internet des objets, ou IoT, Internet of Things. Azure Maps Spatial Operations utilise les informations de localisation et les analyse à la volée pour informer nos clients des événements en cours, avec leur durée et leur lieu, ce qui permet de bénéficier d’une analyse en quasi temps réel et de la modélisation prédictive des événements. Actuellement, Spatial Operations comprend les services suivants :

Geofencing. Le geofencing crée une « clôture invisible » autour d’une zone. Ces « clôtures » existent sous forme de polygones personnalisables et elles peuvent être associées à des contraintes de temps, de façon à ce que ces clôtures ne soient testées que lorsqu’elles doivent l’être. De plus, vous pouvez stocker une définition de geofencing dans le service de données Azure Maps (plus de détails dans ce qui suit). Avec l’intégration d’Azure Event Grid, vous pouvez créer des notifications dès que la position d’un objet change par rapport à la limite définie : entrée, sortie ou rapprochement/éloignement de la limite.

Les applications sont multiples. Dans le secteur des transports et de la logistique, vous pouvez créer des alertes quand un cargo atteint un point de cheminement de son itinéraire. Cela peut être important pour créer des alertes de livraison ou pour anticiper les faits de piraterie. Pour les drones, le géofencing peut permettre de définir le périmètre de vol autorisé.

Geofencing dans Azure Maps

Mais le geofencing ne se limite pas au transport. En agriculture, il peut permettre de générer des notifications en temps réel, par exemple lorsqu’un troupeau sort du pré. Dans le secteur de la construction, vous pouvez recevoir une notification lorsqu’une machine sort du site du chantier alors qu’elle ne devrait pas le quitter ou si une machine se trouve dans une zone dans laquelle elle peut causer des dégâts aux autres machines. Cette fonction peut aussi être utilisée pour avertir les visiteurs d’un site lorsqu’ils arrivent dans un espace présentant un danger, comme cela a été fait par Tagdat, société écossaise spécialisée dans l’Internet des objets. Pour les services, les distributeurs disparaissent souvent des résidences étudiantes. La société en charge de ce service peut être avertie si un distributeur sort du bâtiment dans lequel il est installé. Le geofencing est un service extrêmement puissant, capable de déclencher des notifications et des opérations d’analyse lorsque les objets se déplacent, voire lorsqu’ils se déplacent alors qu’ils ne devraient pas bouger !

Autre exemple de client qui utilise ce service, GovQA : « Nous utilisons le geofencing pour identifier si le demandeur essaie de faire une demande hors des limites prédéfinies du client. Les limites sont définies par la ville ou l’arrondissement au moment de la configuration du système. Cela permet à la ville de traiter correctement la demande et de communiquer de façon appropriée avec le demandeur, conformément aux règles et aux configurations de GovQA. »

Zone tampon. Créez une zone autour de points, de lignes et de polygones en fonction d’une distance donnée. Délimitez à proximité de lignes à haute tension une zone qui doit rester libre de toute végétation ou définissez des zones tampon dans les itinéraires de votre flotte de véhicules, pour qu’ils puissent les utiliser en cas de déviations.

Point le plus proche. Revient aux points les plus proches entre le point de départ et une série de points. Cela permet d’identifier rapidement les magasins ou les stations de rechargement les plus proches, ou bien dans le cas de la gestion de la mobilité, pour identifier l’appareil el plus proche.

Points les plus proches dans Azure Maps

Distance orthodromique. Renvoie la distance la plus courte, ou distance orthodromique, entre deux points sur la surface d’une sphère. Dans le contexte de la livraison par drone, cette API peut servir à calculer la distance à vol d’oiseau entre le point de départ et la destination, en tenant compte de la courbure de la Terre, pour pouvoir fournir une estimation précise de l’heure de livraison et optimiser les opérations.

Point dans un polygone. Retourne une valeur booléenne qui indique si l’emplacement se trouve à l’intérieur d’un polygone ou d’un ensemble de polygones. Par exemple, cette API peut permettre de déterminer si une maison à vendre se trouve dans le quartier choisi par les clients.

Data Service (préversion)

Les données sont un élément crucial pour les cartes. Le fait de pouvoir rapprocher les données client du service Azure Maps permettra de réduire la latence, d’améliorer la productivité et de créer de nouveaux scénarios dans vos applications. De fait, Azure Maps permet aux clients de charger et de stocker jusqu’à 50 Mo de données géospatiales à utiliser avec les autres services Azure Maps, comme le geofencing ou la composition d’image. 

Intégration d’Azure Active Directory (préversion)

La sécurité et le contrôle d’accès en fonction du rôle sont d’une importance capitale pour les entreprises d’aujourd’hui. Nous sommes donc très heureux de pouvoir annoncer qu’Azure Active Directory (AD) fait désormais partie intégrante d’Azure Maps. Utilisez Azure AD pour protéger les informations de vos clients et pour implémenter un accès sécurisé grâce au contrôle d’accès en fonction du rôle.  Que vous proposiez des applications publiques ou des applications nécessitant une connexion, Azure AD et Azure Maps répondent à vos besoins de sécurité en authentifiant vos applications et vos utilisateurs Azure AD. De plus, cette mise en œuvre d’Azure AD prend en charge les identités managées pour les ressources Azure qui fournissent les services Azure (service Azure App, Azure Functions, Machines Virtuelles, etc.) avec une identité managée automatique dont l’accès aux services Azure Maps peut être autorisé. 

SDK web Azure Maps 2.0

Nous annonçons aujourd’hui un nouveau module d’accès aux services Azure Maps, à utiliser avec Azure Map Control. Le nouveau module de service vous permet de travailler directement de façon native avec les services Azure Maps. Ce nouveau module, plus l’adoption mentionnée plus haut d’Azure Active Directory, impliquait de créer une nouvelle version et de l’encapsuler dans un SDK web unique. Nous allons donc placer nos services pour développeurs dans un conteneur dans le SDK web 2.0 pour Azure Maps. Notez qu’Azure Map Control 1.x reste fonctionnel. Mais nous allons plus loin dans l’innovation en passant à la version 2.0. Le passage de la version 1.x à la version 2.0 est assez simple, il s’agit simplement d’un changement de numéro de version ! Dans le cadre du SDK web Azure Maps 2.0, nous ajoutons aussi quelques fonctionnalités client :

Azure Active Directory (AAD). Azure Maps prend désormais en charge de façon native Azure Active Directory pour assurer la sécurité des accès à Azure Maps. Avec cette intégration native d’AAD, vos accès sont protégés lorsque vos applications appellent Azure Maps.

Module de services. Le nouveau module de services ajoute la prise en charge d’AAD et simplifie l’interface de l’API d’accès aux services Azure Maps. Il fonctionne avec le SDK web et dans NodeJS. Comme il fait partie de la gamme de produits Azure, le module de services Azure Maps a été conçu pour s’aligner sur l’initiative visant à unifier les kits de développement logiciel Azure. Il était aussi nécessaire pour ajouter la prise en charge d’AAD.

Dégradés de traits. Parfois, dans le cadre du développement de services de localisation, vous souhaitez disposer de dégradés de couleurs sur un même trait. Le SDK web Azure Maps 2.0 prend désormais en charge de façon native la possibilité de remplir une ligne avec un dégradé de couleurs afin de montrer la transition entre un segment de la ligne et le suivant. Par exemple, ces lignes avec dégradé peuvent représenter un changement dans le temps et la distance ou différentes températures sur une ligne d’objets connectés.

Dégradé des traits dans Azure Maps

Style de relief par ombres portées dans les cartes. Voici plus d’informations sur le nouveau style de relief par ombres portées. Ce nouveau style de carte est d’ores et déjà disponible dans le SDK web Azure Maps 2.0.

Motifs de remplissage des polygones. La représentation des polygones sur la carte peut se faire de mille façons. Dans de nombreux scénarios, il est nécessaire de créer des polygones sur la carte. Le SDK web Azure Maps 2.0 assure un contrôle natif des formes, des limites et des remplissages. Nous prenons désormais en charge les motifs comme remplissages en plus du remplissage avec une couleur unique. Les motifs permettent de mettre en avant une zone en particulier, surtout si cette zone est entourée d’autres polygones en couleur. Par exemple, les motifs peuvent mettre en avant une zone en transition, une zone radicalement différente des autres (du point de vue financier, du point de vue de la population ou encore de l’occupation des sols) ou encore pour souligner des aspects concernant la mobilité, comme les zones interdites de survol ou celles pour lesquelles une autorisation est nécessaire.

Motifs de remplissage des polygones dans Azure Maps

Style de relief par ombres portées dans les cartes

Azure Maps comprend quelques styles, dont les routes, le gris foncé, la nuit et la vue satellite/hybride. Nous y ajoutons un nouveau style, le relief par ombres portées, pour compléter ces styles déjà présents. Le relief par ombres portées est un canevas de carte qui reprend le relief terrestre. Le SDK web Azure Maps comporte le canevas de relief par ombres portées et toutes les fonctions se comportent de façon totalement transparente sur cette couche.

Style de relief par ombres portées dans Azure Maps

Composition des images

Azure Maps comprend un nouveau compositeur d’images qui offre aux clients la possibilité de créer des images de cartes rastérisées, avec des points, des lignes et des polygones. Dans de nombreux cas, vous pouvez envoyer votre requête avec les points de données pour générer le rendu de votre carte. Pour les demandes plus complexes, vous pouvez utiliser le compositeur d’images avec les données stockées dans le service de données Azure Maps mentionné plus haut.

Composition d’images dans Azure Maps

Nous apprécions les commentaires que nous envoient nos clients. Faites-nous part de vous commentaires ici ou posez vos questions sur Stack Overflow ou dans nos forums Azure Maps.