Couverture étendue d'Azure Maps, aperçu de l'outil de commentaires Azure Maps, et plus encore

Publié le 12 septembre, 2019

Senior Program Manager, Azure Maps

Cet article de blog a été corédigé par Ricky Brundritt, gestionnaire principal du programme technique d'Azure Maps.

Les services Azure Maps continuent à étendre notre prise en charge des besoins des clients Microsoft Enterprise dans Azure. Nous avons également travaillé à étendre nos capacités. Nous vous annonçons aujourd'hui qu'Azure Maps est désormais disponible en Argentine, en Inde, au Maroc et au Pakistan. Nous avons également lancé un nouvel outil de commentaires sur les données d'Azure Maps, dont l'aperçu est désormais disponible. De plus, nous ajoutons actuellement plusieurs améliorations disponibles par le biais de nos services REST (Representational state transfer), Azure Maps web et SDK Android.

Voici un aperçu des nouvelles fonctionnalités :

Azure Maps est disponible dans de nouveaux pays et de nouvelles régions

Azure Maps est désormais disponible en Argentine, en Inde, au Maroc et au Pakistan. Ces régions requièrent des outils spécifiques afin d'utiliser les cartes. Azure Maps permettra désormais à nos clients d'utiliser les vues cartographiques appropriées dans ces régions. Pour en savoir plus sur les requêtes de données par le biais de nos services REST et SDK pour les nouvelles régions et les nouveaux pays répertoriés ci-dessus, veuillez consulter notre page de localisation Azure Maps.

Présentation de l'aperçu de l'outil de commentaires sur les données d'Azure Maps

Pour proposer les données cartographiques les plus récentes à nos clients ainsi qu'une manière simple de fournir des commentaires sur les données de la carte, nous vous présentons l'outil de commentaires sur les données d'Azure Maps. Ce nouveau site permet à nos clients de saisir directement des commentaires sur les données, en particulier sur les points d'intérêt professionnels et les adresses résidentielles. Les commentaires sont directement envoyés à nos fournisseurs de données et à leurs éditeurs de cartes, qui peuvent rapidement évaluer et prendre en compte les commentaires pour améliorer nos produits cartographiques. Pour savoir comment fournir différents types de commentaires en utilisant l'outil de commentaires d'Azure Maps, veuillez consulter notre guide d'utilisation.

Outil de commentaires sur les données d'Azure Maps

 

Améliorations des services REST

Mises à jour des données concernant les points d'intérêt

Lorsque vous effectuez une requête de données concernant un point d'intérêt, il se peut que vous souhaitiez limiter les résultats à des marques spécifiques. Par exemple, votre scénario consiste à montrer uniquement les stations-service d'une marque spécifique à vos utilisateurs finaux. Pour ce faire, nous avons ajouté une fonctionnalité qui inclut une ou plusieurs marques dans votre requête afin de limiter les résultats de recherche. Pour en savoir plus, veuillez consulter l'article de notre guide d'utilisation dans lequel nous partageons des conseils utiles en matière d'appel des données par le biais des services de recherche Azure Maps.

De plus, Azure Maps affiche désormais les heures d'ouverture des points d'intérêt affichés sous forme de listes d'entreprises. Nous affichons les heures d'ouverture de la semaine à venir, en commençant par la journée en cours à l'heure locale du point d'intérêt. Vous pouvez utiliser ces informations pour mieux optimiser vos itinéraires planifiés et, par exemple, pour indiquer aux utilisateurs finaux une liste de magasins ouverts au cours d'une période précise.

Heure de coucher et de lever du soleil

Selon un rapport récent de la Global Alliance for Buildings and Construction (Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction), la construction des bâtiments et leur fonctionnement comptent pour 36 % de l'utilisation de l'énergie finale mondiale et pour presque 40 % des émissions de dioxyde de carbone liées à l'énergie lorsque les sources en amont sont prises en compte. Pour créer de l'impact avec l'IoT, permettre de combattre le réchauffement climatique et optimiser les bâtiments afin d'augmenter l'efficacité énergétique, l'API Get Timezone by Coordinates (Obtenir le fuseau horaire à partir de coordonnées) affiche désormais les heures de coucher et de lever du soleil pour un emplacement de coordonnées précis. Les développeurs peuvent automatiser les messages du dispositif au sein de leurs solutions IoT, par exemple en établissant des règles de planification du chauffage et de la ventilation en utilisant les heures de lever et de coucher du soleil combinées à des messages de télémétrie provenant d'un ensemble d'appareils et de capteurs. 

Mises à jour cartographiques et stylistiques

Affichage des données concernant les points d'intérêt

Pour enrichir et affiner le contenu relatif aux données cartographiques, nous avons repoussé vers le haut certaines données concernant des points d'intérêt pour que certaines catégories apparaissent à des niveaux plus élevés. Par conséquent, les icônes d'aéroports sont affichées aux niveaux de zoom 10 à 22.

image

Les icônes de points d'intérêt concernant les attractions touristiques importantes telles que les musées, ainsi que les gares et les stations de métro sont affichées aux niveaux de zoom 12 à 22. De plus, les universités et les écoles sont affichées aux niveaux de zoom 13 à 22.

image

 

Frontières géographiques et abréviations de noms de pays

Pour améliorer la convivialité et fournir des vues plus détaillées, les frontières géographiques sont repoussées vers le haut dans les données pour apparaître déjà au niveau de zoom 3. De même, les abréviations de noms de pays sont désormais affichées à ce niveau de zoom.

Mise à jour des frontières géographiques dans Azure Maps

Styles cartographiques vierges dans le SDK web

Il est souvent utile de pouvoir afficher des données sur une toile vierge ou de remplacer les cartes de base par des couches de mosaïques personnalisées. Dans cette optique, le SDK web Azure Maps prend désormais en charge deux nouveaux styles cartographiques : blank et blank_accessible. Le style cartographique blank n'affiche aucune donnée cartographique de base et ne met pas à jour le lecteur d'écran au niveau du point sur lequel est centrée la carte. Le style blank_ accessible continue de fournir au lecteur d'écran des mises à jour contenant des informations de localisation cartographique, même si la carte de base n'est pas affichée. Veuillez noter que vous pouvez modifier la couleur de l'arrière-plan du SDK web en utilisant le style CSS background-color de l'élément DIV de la carte.

Améliorations du SDK web

L'équipe Azure Maps a réalisé de nombreux ajouts et améliorations au SDK web. Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur les améliorations principales.

Regroupements en clusters

Vous pouvez regrouper les données de points en un cluster de données sur la base du niveau de zoom pour réduire l'encombrement visuel de la carte et faciliter l'interprétation des données. Souvent, les clusters sont représentés par un symbole avec le nombre de points qui se trouvent à l'intérieur de celui-ci. Toutefois, vous souhaiterez parfois personnaliser davantage le style de cluster sur la base d'une métrique, par exemple le revenu total des points au sein d'un cluster. Avec les regroupements en clusters, les propriétés personnalisées peuvent être créées et renseignées à l'aide d'une expression de regroupement. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre documentation Azure Maps.

image

Regroupement de données en clusters

Modèles d'images

Le SDK web Azure Maps utilise WebGL pour afficher la plupart des données sur la carte. Vous pouvez utiliser les couches de symboles pour afficher des points sur la carte avec une image, il est possible d'afficher des images en même temps que les couches de ligne et vous pouvez afficher les couches de polygones avec une image de motif de remplissage. Pour assurer de bonnes performances, vous devez charger ces images dans la ressource sprite regroupant les images de la carte avant l'affichage. Le SDK web fournit déjà quelques images de marqueurs dans plusieurs couleurs. Cependant, il existe un nombre infini de combinaisons de couleurs que les développeurs peuvent souhaiter utiliser. Dans cette optique, nous avons placé la fonctionnalité de modèle SVG pour les marqueurs HTML sur le sprite regroupant les images et avons ajouté 42 modèles d'image, 27 icônes de symboles et 15 motifs de remplissage de polygones. Vous pouvez facilement définir une couleur primaire et secondaire, ainsi qu'une échelle pour chaque modèle lors de son chargement dans le sprite regroupant les images de la carte. Vous pouvez également utiliser ces modèles avec des marqueurs HTML. Consultez notre documentation ainsi que notre nouvel outil Essayer maintenant pour en savoir plus.

image

Les images peuvent utiliser des marqueurs HTML et plusieurs couches dans le SDK web Azure Maps.

Autres améliorations notables du SDK web :

  • Amélioration de l'accessibilité : l'équipe a passé beaucoup de temps à améliorer l'accessibilité dans le SDK web et à s'assurer que chaque utilisateur peut utiliser la carte. Une grande partie de ce travail consistait à tirer parti des mosaïques vectorielles du fond de carte afin de pouvoir fournir des descriptions très précises du contenu affiché par la carte.
  • Limitation de la rotation du globe : par défaut, la carte imite un globe terrestre en permettant à l'utilisateur de faire défiler la carte à l'infini vers l'ouest ou l'est. Lorsque l'utilisateur effectue un zoom arrière, il arrive que la carte affiche des copies supplémentaires du globe terrestre pour remplir l'espace vide. Si cela est une bonne chose dans la plupart des cas, certains développeurs préfèrent disposer d'un seul globe qui ne défile pas à l'infini. Vous pouvez désormais configurer ce point à l'aide de l'option cartographique renderWorldCopies.
  • Affichez facilement tous les styles de carte dans le sélecteur de style : jusqu'à présent, si vous souhaitiez afficher tous les styles de carte dans la commande de sélection de style, vous deviez tous les lister dans un tableau via l'option mapStyles. Désormais, vous définissez simplement cette option sur « tous ».
  • Outils de référencement géographique d'images superposées : lorsque vous souhaitez référencer géographiquement une image à superposer sur la carte, il arrive que vous disposiez uniquement de points de référence (c'est-à-dire des pixels correspondant à des positions) qui peuvent ne pas correspondre aux coins de l'image. Nous avons ajouté des fonctions que vous pouvez utiliser pour effectuer correctement le référencement géographique de l'image. Nous avons également ajouté des outils de rétroprojection entre les pixels et les positions par rapport à l'image. Par exemple, si vous disposez d'une image d'un plan d'étage affichée sur la carte, vous pouvez choisir n'importe quelle position sur la carte et déterminer ses coordonnées en pixels sur l'image d'origine, et inversement.
  • Nouvelles fonctions mathématiques spatiales : plusieurs nouvelles fonctions mathématiques spatiales ont été ajoutées. L'une de ces fonctions mathématiques spatiales récemment ajoutées calcule le point le plus proche d'un lieu qui tombe sur le bord d'un autre objet géométrique. Cette fonction peut être utilisée dans de nombreux cas, par exemple pour fixer simplement des points sur des lignes ou pour savoir à quelle distance de la route se trouve un élément.
  • Prise en charge du lancement de la carte grâce au toucher : vous pouvez désormais lancer la carte à l'aide du toucher, en effectuant un glisser-déposer à deux doigts vers le haut ou vers le bas.
  • Personnalisation des fenêtres contextuelles : jusqu'à présent, vous pouviez uniquement disposer d'une fenêtre contextuelle avec un arrière-plan blanc et un curseur fléché. Désormais, vous pouvez définir la couleur de la fenêtre contextuelle et masquer le curseur fléché, si vous le souhaitez. De plus, vous pouvez à présent faire glisser les fenêtres contextuelles.
  • Événements liés aux formes et aux sources de données : nouveaux événements permettant le suivi des modifications apportées aux formes et aux sources de données.

Couches de mosaïques dans le SDK Android

Plus tôt cette année, l'équipe Azure Maps a lancé un aperçu du SDK Android. Celui-ci peut afficher les données relatives aux points, aux lignes et aux polygones. L'équipe a également ajouté la compatibilité avec l'affichage des couches de mosaïques. Les couches de mosaïques sont une excellente manière d'afficher de grands ensembles de données sur la carte. Vous pouvez générer une couche de mosaïques à partir d'une image, et vous pouvez afficher les données vectorielles comme couches de mosaïques. En affichant les données vectorielles sous forme de couches de mosaïques, la carte doit uniquement charger les mosaïques pouvant être beaucoup moins volumineuses que les données vectorielles qu'elles représentent. Cette technique est employée par les utilisateurs ayant besoin d'afficher des millions de lignes de données sur la carte.

Couches de mosaïques dans le SDK Android Azure Maps

Affichage des couches de mosaïques dans le SDK Android Azure Maps

Nous souhaitons connaître votre avis !

Nous travaillons en permanence pour faire évoluer et améliorer la plateforme Azure Maps et souhaitons connaître votre avis. Nous sommes là pour vous aider et souhaitons être sûrs que vous profitiez au mieux de la plateforme Azure Maps.

  • Une fonction vous intéresse ? Ajoutez votre demande ou votez pour celle-ci via notre outil de commentaires.
  • Vous rencontrez des problèmes pour faire fonctionner votre code ? Souhaitez-vous que nous développions un sujet sur le blog Azure ? Effectuez votre demande sur les forums Azure Maps.
  • Vous recherchez des échantillons de code ou avez créé un excellent code que vous souhaitez partager ? Rejoignez-nous sur GitHub.
  • Pour en savoir plus, consultez la documentation Azure Maps.